Affaire FECAFOOT-LFPC: comme le Minsep, Gérémi Njitap et le Synafoc prônent un retour rapide du football

0
280
Gérémi Njitap, président du Syndicat National des Footballeurs du Cameroun (SYNAFOC).

Dans un communiqué publié sur son site officiel, le Synafoc par la voie de son président exhorte les acteurs du football à faire preuve de responsabilité et de retenue pour une reprise rapide du football.

Cette sortie du Président du Syndicat National des Footballeurs du Cameroun (SYNAFOC), Gérémi Njitap vient renforcer la logique et les actes pris par le Ministre des Sports dans l’affaire FECAFOOT-LFPC. En effet, après la sentence du TAS qui réhabilitait la LFPC suspendue par la FECAFOOT, le Patron des Sports a appelé les belligérants à « œuvrer à la préservation de l’intérêt supérieur de la Nation au détriment des intérêts particuliers, en évitant toute situation embarrassante qui nuirait à la bonne organisation à court et à moyen termes des importantes échéances qui engagent notre pays (CHAN 2020 et CAN 2021 reportés pour cause de la COVID-19) et pour lesquelles notre pays a déjà consenti des efforts incommensurables et d’énormes sacrifices sous la Très Haute Impulsion du Président de la République S.E. Paul Biya », pouvait-on lire dans les recommandations du Ministre des Sports. Par la suite, pour s’assurer de l’application sans conditions de la sentence du TAS, le Pr Narcisse Mouelle Kombi créait un groupe de travail ministériel chargé du suivi de l’application diligente de ladite sentence. Dans la foulée de tous ces actes du Ministre des Sports, concourant à la reprise des championnats professionnels dans les plus brefs délais, Gérémi Njitap a exhorté l’ensemble des acteurs du football camerounais à œuvrer aux côtés de l’Etat; ceci en suivant les recommandations et les instructions formulées par l’Etat pour reprise effective et rapide des championnats.

Président du SYNAFOC Gérémi Njitap en appelle à plus de responsabilité et de retenue

« Le Syndicat National des Footballeurs du Cameroun (SYNAFOC) Appelle tous les acteurs du mouvement sportif camerounais à plus de responsabilités et de retenue pour l’intérêt général du football et des acteurs afin qu’ensemble tout le monde œuvre aux cotés de l’ETAT dans son rôle de facilitateur pour la reprise effective et rapide des championnats d’Elite, masculin et féminin du Cameroun ;

Rappelle à tous le respect des valeurs de fraternité, de solidarité et de fair-play face aux défis communs qui s’imposent à nous pour l’organisation au Cameroun des échéances cruciales (le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), du 16 janvier au 7 février 2021 et la Coupe d’Afrique des nations (CAN), 9 janvier au 6 février 2022) ;

Il est urgent et impératif de mettre de côté rancœurs, frustrations et de ne ménager aucun effort pour que le FOOTBALL CAMEROUNAIS que nous aimons tous reprenne ses droits sur les terrains ;

Déplore le fait que le climat actuel masque la grande détresse des véritables acteurs que sont les footballeurs et footballeuses tout en les installant plus durablement dans l’inactivité , le doute et l’incertitude, voilà environ sept longs mois que ça dure ;

Renouvelle enfin sa disponibilité à œuvrer dans le sens de l’apaisement des esprits. »

Par cette communication, le Synafoc rejoint le Ministère des Sports dans son idéal de remettre à l’ordre du jour le football compte tenu des échéances qui attendent le pays de Roger Milla dans un avenir très proche à savoir le CHAN en 2021 et la CAN en 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici