Amical: match nul et vierge entre le Cameroun et le Japon

0
1196

Malgré la fraîcheur et le talent de ses nouveaux, les Lions Indomptables n’ont pas été capables de marquer ce vendredi face au Japon (0-0), au terme d’un match pauvre en occasions nettes.  

C’est tout sauf une surprise ! Sans Maxim Choupo-Moting ni Vincent Aboubakar, le Cameroun n’a pas été capable de marquer ce vendredi en amical face au Japon à Utrecht (Pays-Bas). Les Lions Indomptables ont décroché le nul (0-0). Et s’ils n’ont pas encaissé non plus, les hommes qu’entraînent Toni Conceiçao peuvent remercier leur gardien. Fabrice Ondoa qui a fait le job dans la cage camerounaise.

Sur le papier, le onze entrant camerounais avait de quoi rassurer. La fraîcheur et le talent des jeunes comme Oum Gwet, Serge Tabekou ou encore Yan Eteki constituant des gages de sécurité. Seulement, c’était sur le papier. Car sur la pelouse, les néo-internationaux camerounais ont eu du mal à exister face à des Japonais plus expérimentés. Peu de mouvements, peu d’idées et peu d’occasions, à l’exception d’un coup de tête de Toko-Ekambi qui passait au-dessus de la barre. A la vitesse et l’envie des Camerounais, les Japonais ont répondu par une belle activité physique. Leur bloc défensif n’a pas permis à Ngamaleu ou Toko-Ekmabi de trouver la faille durant les 45 premières minutes. Ils se sont même procurés quelques occasions en mettant en exergue leur vivacité face au manque de cohésion des Lions Indomptables.

La physionomie de la deuxième partie n’aura pas été différente de la première. L’envie était la même dans les deux camps, même si le rythme ne s’est pas élevé plus que ça. Avec quelques rares occasions mal exploitées. La frappe du camerounais Tabekou est repoussée in extrémis par le gardien adverse (50e). Franck Evina lui, reçoit un caviar de Toko-Ekambi mais se loupe (83e). Tandis qu’en face, Sakai (64e) et Haraguchi (80e) voient leur frappe captée par le gardien camerounais. Fabrice Ondoa réalisera encore une claquette décisive sur un coup-franc puissant de Shibasaki (90e). Pas de but donc pour le Japon, ni pour le Cameroun qui dispute deux matchs qualificatifs pour la CAN 2022, contre le Mozambique en novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici