Nicolas Moumi Ngamaleu

Un mois après le nul (0-0) concédé en Tunisie en match amical, les Lions du Cameroun ont remis ça mercredi face au Cap-Vert (0-0), lors de la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2021. Auteurs d’un match moyen, Choupo-Moting et ses coéquipiers ont terminé la partie, hués par un public déçu.

André Onana (6/10) : le gardien de l’Ajax a répondu présent. Rarement sollicité par l’attaque adverse, il n’a pas eu besoin d’effectuer d’énorme arrêt. Rassurant dans sa cage, il aura passé une soirée tranquille.

Faï Collins (2,5/10) : le latéral droit camerounais a été méconnaissable. Critiqué par son entraîneur durant la majeure partie du match pour son jeu parfois lent et son manque de lucidité, il a brillé par ses passes à l’adversaire et ses centres approximatifs.

Jérôme Onguéné (4/10) : aligné à son poste de prédilection dans l’axe de a défense, le joueur de RB Salzburg ne s’est pas montré inspiré dans les duels. Tantôt mal positionné, tantôt en retard après des contre-attaques ratées, il a ouvert un boulevard à Garry Mendes qui aurait pu inscrire l’unique but de la partie (20e).

Michaël Ngadeu (6/10) : il est assurément l’un des meilleurs Camerounais de la rencontre. Fidèle à lui-même, il a été un gros obstacle pour les attaquants adverses et s’est même montré dangereux devant. Sur plusieurs corners, il est allé très haut chercher la balle, mais a manqué de précision.

Ambroise Oyongo (3/10) : la performance du latéral gauche camerounais a laissé un énorme goût amer. Auteur de plusieurs centres imprécis, le joueur de Montpellier a eu du mal à donner du rythme dans son couloir. L’air suffisant, il n’a pourtant pas été serein balle au pied.

Pierre Kunde (3/10): C’est sur un coup franc qu’il a cadré le seul tir des Lions en première mi-temps. La responsabilité de tirer les coups francs qu’il lui a été confié ne lui sied pas du tout. Ses coups francs ressemblaient plus à des essais qu’autre chose.

Zambo Anguissa (5/10) :Remuant avec ses changements de directions il a désaxé les défenseurs cap-verdiens et ses coéquipiers par la même occasion. Bien que son rythme soit au-dessus de ses partenaires, il a manqué plusieurs passes.

Moumi Ngamaleu (2/10) : il aurait dû payer son ticket d’accès au stade comme tous les autres spectateurs. Pourtant très attendu, il a été la grosse déception de ce match. Invisible, il a eu de la peine à se trouver une place sur la pelouse. Il cède logiquement la place à Aboubakar (non noté) à l’heure de jeu.

Eric-Maxim Choupo-Moting (5/10) : A l’origine de quelques sursauts offensifs, le capitaine des Lions Indomptables n’a été pas soutenus par ses coéquipiers. Durant toute la rencontre, les actions qu’il a menées n’ont pas été suivies par ses coéquipiers et certaines ont même été vendangées. Choupo-Moting a été remplacé par Didier Lamkel Ze (non noté).

Christian Bassogog (3,5/10) : Dans l’ensemble le joueur de Henan Jianye a fait preuves d’un gros manque de créativité. Il n’a pas cessé de refaire le même dribble contrecarré à plusieurs reprises par les défenseurs cap-verdiens. Après avoir cadré son seul tir à la 66ème minute, il est remplacé par Ignatius Ganago (non noté).

Karl Toko Ekambi (3/10) : Il a vendangé plusieurs d’occasions de but. Laissé sans marquage, il est servi par Choupo-Moting à l’entrée de la surface adverse. Le tir de Karl Toko passe à des kilomètres du cadre. L’attaquant de Villarreal a été inefficace, ne représentant pas un véritable danger pour les Requins Bleus.

 

 

par Valéry Gweha et Arthur Wandji

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici