La commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) s’est réunie mercredi et a décidé de disqualifier la Guinée Equatoriale, qui devait participer à la phase finale de la CAN 2018.

Cette décision fait suite à une plainte déposée par le Kenya, le dernier adversaire qu’elle avait battu dans les éliminatoires, au sujet d’une de ses joueuses, Annette Jacky Messomo, qui est de nationalité camerounaise.

La Confédération Africaine de Football, après une enquête minutieuse, a conclu que la joueuse était bien Camerounaise et par conséquent ne pouvait pas représenter la Guinée Equatoriale. 10 000 dollars d’amende, c’est la sanction infligée par la commission de discipline à la Fédération Équato-guinéenne de Football.

A priori, c’est donc le Kenya qui devrait disputer la phase finale de la compétition le mois prochain.

Pour rappel, le tirage au sort de la compétition aura lieu dimanche 21 octobre 2018 à Accra au Ghana.

Les 8 qualifiés pour la phase finale : Ghana, Cameroun, Kenya, Mali, Afrique du Sud, Zambie, Algérie, Nigeria.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici