Les Lionnes viennent à bout de la sélection malienne sur le score de (4-2) au terme d’une rencontre très animée, grâce à un doublé de Thérèse Abena, un but de Gabrielle Aboudi et de Christine Manie. Elles terminent à la troisième place du tournoi et comme les Lionnes U17, elles participeront pour la deuxième fois consécutives à la phase finale de la coupe du Monde Féminine dont la prochaine édition se jouera en France

Eliminées en demi-finale par les Super Falcons du Nigéria, les Lionnes n’avaient pas un autre choix que celui de remporter coute que vaille la rencontre comptant pour la troisième place et qualificative pour la Coupe du Monde France 2019. C’est ainsi que dès le début de la rencontre, elles se jettent vers l’avant et se créent la première occasion de la partie lorsqu’Ajara combine avec Ngo Ndoumbouk qui passe le ballon à Meyong située à l’entrée de la surface. Cette dernière qui a suivi l’appel effectué par Ajara, lui sert un ballon. Prise au marquage par deux défenseures maliennes, elle réussit néanmoins à frapper mais le tir trop croisé passe à côté du poteau droit de Adoudou, gardienne du Mali.

Les quinze premières minutes sont dominées par les camerounaises qui ont tirés trois fois mais elles affichent clairement un problème de concentration avec passes non précises, des passes manquées et des fautes qui vont motiver le premier carton jaune de la partie délivrée à Feudjio suite à un accrochage avec une malienne.

Les Lionnes vont prendre l’avantage à la demi-heure de jeu. Une rentrée de touche effectuée sur Ngo Ndoumbouk qui, marquée à la culotte par une malienne, se défait du marquage en débordant sur le couloir droit. Elle rentre dans la surface malienne et adresse un centre en retrait à Abena qui d’un crochet du droit élimine son vis-à-vis et trompe Adoudou d’un tir tendu. Le Cameroun mène au score (1-0).

Plus concentrées après l’ouverture du score, les Lionnes vont continuer d’attaquer. Poussées par le coup de gueule de sélectionneur Ndoko, les efforts des lionnes vont payer quand à la 40ème minute, Thérèse Abena va surgir entre les deux défenseures centrales malienne et tromper la gardienne malienne d’une frappe sans contrôle sur un centre flottant de Falone Meffometou (2-0).

Avant la mi-temps, les Lionnes vont connaître un moment de relâchement qu’elles vont payer cash puisqu’à la 44ème minute, Falone Meffometou va être en retard sur Bassira Touré bien lancée dans le dos de la défense camerounaise. Elle va adresser un centre flottant repris par Fatim laissée sans marquage. Le Mali réduit le score (2-1).

Alors que la qualification se dessinait pour les Lionnes, elles vont être rapidement désillusionnées dix minutes après le début de la seconde période. Entré en cours de jeu, Coulibaly qui combine avec sa coéquipière dans le couloir gauche de la défense camerounaise va adresser un centre puissant dans l’axe central de la défense camerounaise qui va être propulsé dans les filets par Marie Awona alors qu’elle tentait de mettre en corner (2-2).

Grosse frayeur à la 75ème pour les Lionnes quand Bassira laissée sans marquage dans la surface camerounaise va manquer son face à face avec Ngo Ndom en ne cadrant pas sa frappe puissante.

Les Lionnes vont reprendre la tête au tableau d’affichage pour la troisième fois dans cette partie grâce Aboudi qui va récupérer un ballon mal dégagé et cadre une frappe puissante dans la lucarne. But pour le Cameroun (3-2).
A quelques secondes de la fin du match, Christine Manie va sceller la qualification des Lionnes pour la Coupe du Monde Féminine 2019 en marquant le quatrième but sur un coup franc lointain qui loba la gardienne malienne, (2-4).

Au coup de sifflet final, les Lionnes s’effondrent de joie car elles atteignent l’un des deux objectifs fixés par les autorités camerounaises à savoir la qualification pour la Coupe du Monde France 2019. Jeannette Grâce Ngock Yango est désignée femme du match

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici