Florian Milla Makongo euphorique après avoir doublé la mise pour Andrézieux face à Marseille (2-0).

L’édition 2018 de la Coupe de France n’a pas livré toutes ses surprises. Après les éliminations surprenantes en 32èmes de finale de clubs de Ligue 1 tels qu’Angers ou Montpellier par des clubs amateurs, l’Olympique de Marseille a bien voulu compléter la liste des éliminations improbables dans cette compétition en s’inclinant face à Andrézieux (2-0). Les buts portent les signatures de Bryan-Clovis Ngwabije (17e) et de Florian Milla Makongo (82e).

Ce sera sur le premier corner de la partie que les joueurs amateurs d’Andrézieux vont prendre l’avantage à la 17ème minute grâce à un coup de tête de Bryan-Clovis Ngwabije. L’OM est mené (1-0). Certes les joueurs de Rudi Garcia sont sur une mauvaise pente ces dernières semaines mais personne ne peut les imaginer perdre face à cette équipe de National 2. Tout le monde pense qu’à un moment donné, le malheureux finaliste de la dernière Ligue Europa va reprendre le dessus et valider son ticket pour les 16èmes de finale. Mais l’égalisation phocéenne tarde à arriver.

Bryan-Clovis Ngwabije célébrait son but inscrit à la 17ème minute

A la 67ème minute, on note l’entrée d’un joueur dont le patronyme n’est pas très loin de celui meilleur joueur africain du siècle (Roger Milla). Charly Pereira laisse sa place à Florian Milla Makongo. Sur une contre-attaque bien menée, le milieu de terrain franco-camerounais Florian Milla est à la réception d’un centre et marque (2-0). Il entérine la victoire et la qualification du ASF Andrézieux sous le regard impuissant de Clinton Njie, confiné sur le banc de touche depuis le début de la rencontre.

Florian Milla Makongo euphorique après avoir doublé la mise pour Andrézieux face à Marseille (2-0).Ol

Cette défaite, synonyme d’élimination est le neuvième match perdu de l’OM sur les treize derniers matches. Elle met l’entraîneur Rudi Garcia sur un siège éjectable.

Côté Andrézieux, c’est un exploit que Florian Milla et ses coéquipiers viennent de réaliser. L’aventure continue pour ce modeste club qui n’oubliera pas d’aussitôt cette rencontre historique.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici