Photo de famille de la cérémonie de remise du chèque équipements

Le Comité Technique Transitoire chargé de l’organisation du football professionnel a octroyé un chèque de 49,5 millions de francs CFA aux clubs de première et deuxième division au titre de la première tranche d’appui pour l’acquisition des équipements. La cérémonie de remise dudit chèque s’est déroulée ce vendredi 1er novembre 2019 au siège de la fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Le vent d’innovations qui souffle sur le football professionnel depuis le 18 octobre 2019 (date du lancement de du championnat elite one) vient de livrer une nouvelle surprise à ses acteurs que sont les clubs. En effet, le CTT a remis aux 18 clubs du championnat elite one et aux 15 clubs du championnat elite two un chèque de 49,5 millions de francs CFA, destiné à l’amélioration des équipements des clubs professionnels. Cette rondelette somme répartie équitablement entre les 33 clubs c’est-à-dire 1,5 millions par équipe constitue la première tranche de cet appui. Une deuxième tranche sera attribuée par le CTT  avant le 13 novembre prochain a confié Alim Konaté, le président du CTT.

Cette attention particulière du CTT intervient quelques semaines après que le nouvel organe chargé de l’organisation des championnats professionnels ait remis à chaque club la première partie de la subvention. Cette dernière s’élevait à 72 millions pour les clubs d’elite one et 30 millions pour les clubs d’elite two.

Alors que la subvention de l’Etat pour le football professionnel est attendue au début de l’année 2020, la FECAFOOT à travers le CTT a déjà déboursé  au total 151,5 millions de francs CFA pour l’amélioration des conditions d’organisation et de fonctionnement des clubs professionnels depuis le début de la saison. Cependant, le CTT compte s’assurer que les fonds tirés de ses caisses soient bel et bien utilisés pour ce pour quoi ils ont été débloqués. « Aujourd’hui, à la Fifa, lorsqu’on vous donne de l’argent, vous devez justifier son utilisation. Si vous ne le faites pas, on ne vous donne plus rien. Nous, nous donnons de l’argent au club afin qu’il soit utilisé pour le football. Nous pouvons faire des contrôles à postériori pour vérifier que cet argent est convenablement utilisé. Nous travaillons à mettre en place un contrôle de gestion des clubs. Nous allons travailler en concertation avec les clubs à cet effet. Croyez-moi, nous vérifierons que la destination de tous les fonds que nous apportons aux clubs est celle prévue et serve le football, déclarait Alim Konaté en conférence de presse. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici