Tombi A Roko, président de la FECAFOOT de 2015 à 2017 dont la gestion pas été validée par l'Assemblée Générale.

Seidou Mbomo Njoya, nouveau président de la Fecafoot annonce que l’instance faitière du football camerounais doit  1.480.000.000 de francs CFA. Les nombreux créanciers de la fédération sont le fisc camerounais, les employés de la Fecafoot,  les membres des bureaux des ligues, les joueurs et encadreurs des sélections nationales et le comité de normalisation présidé par Me Happi.

La dette de la fédération camerounaise de football est répartie ainsi qu’il suit:

  • Les impayés de l’exécutif présidé par Tombi A Roko de 2015 à 2017 s’élèvant à 950 millions. Dans ce montant est incluse la dette fiscale de 486 millions de FCFA accumulée l’exécutif de 2015-2017. Il se trouve que des prestations ont été confiées et payées à des entreprises fictives, qui ont donc recueilli des taxes que le fisc impute désormais à la FECAFOOT.
  • Les frais de restructuration et d’indemnisation du personnel s’élève à 353 millions. Le Comité de Normalisation qui a précédé l’exécutif de Seidou Mbombo Njoya avait débuté un processus de réduction des effectifs, de régularisation et mise en retraite des personnels admis à faire valoir leurs droits à la retraite.
  • Les arriérés des indemnités des membres des bureaux des ligues régionales, les arriérés de paiement des primes de top sponsors des joueurs et encadreurs ainsi que du personnel. Montant : 148 millions.
  • Les arriérés de salaire des membres du comité de normalisation sortant qui s’élève 36 millions.

Avec Fecafoot-officiel.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici