Au lendemain de sa condamnation à une lourde amende pour « abus de position dominante », Issa Hayatou, via un communiqué, a réagi à sa condamnation à une lourde amende par la Cour économique égyptienne.

Mardi 27 novembre 2018, Issa Hayatou, ex président de la Confédération africaine de football a été condamné à 16 milliards de FCFA d’amende par le tribunal de commerce du Caire pour « abus de position dominante » dans l’octroi de droits médias et marketing.

L’ancien patron de l’instance  dirigeante du football africain a réagi via un communiqué. Le Camerounais évoque une « diffamation intolérable » reprochant au tribunal de l’avoir condamné à titre individuel (…) tout en dédouanant la CAF de toute responsabilité.

Issa Hayatou a déclaré qu’il fera appel de cette decision avant d’ajouter qu’il se réserve le droit de porter plainte dans un autre tribunal international.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici