Les Lionnes indomptables du Cameroun affronteront l’équipe de France le mardi 9 octobre à Grenoble au stade des Alpes. Cependant, les lenteurs administratives de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) empêchent les joueuses de Joseph Ndoko de se préparer de manière adéquate.

A quelques jours du match amical contre les Bleues, le sélectionneur de l’équipe nationale de football féminin Joseph Ndoko s’est confié dans les colonnes de Mutations. En ce qui concerne le match en lui-même, le coach des Lionnes explique pourquoi son équipe à grand intérêt à se frotter à un adversaire de ce calibre. Pour Joseph Ndoko, l’affiche est belle et intéressant mais il faut peaufiner davantage la préparation de la CAN Ghana 2018 qui aura lieu au mois de novembre « Il y a une petite lenteur administrative qui fait en sorte que nous soyons en retard dans notre travail ». Selon nos informations, toutes les joueuses ne disposeraient pas d’un passeport de service, ce qui explique le retard dans les procédures.

En outre, lors du dernier stage, il dit avoir mis un accent  sur la vitesse dans le jeu, afin que la recherche des automatismes à l’approche de la CAN soit le seul problème à régler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici