A l’issue des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Total U-17, Tanzanie 2019, la CAF et l’UEFA ont tenu une réunion commune pour évaluer les problèmes liés à l’organisation de la compétition.

Ces éliminatoires ont été organisées avec le soutien de l’UEFA via son programme UEFA ASSIST,  pour chacune des six zones de la CAF (centre, centre-est, nord, sud, Nord, Ouest A, Ouest B, Centre, Centre-Est et Sud) afin de déterminer les sept équipes qualifiées qui rejoindront l’année prochaine la Tanzanie, pays-hôte du tournoi final.   

La réunion qui s’est tenue les 2 et 3 octobre 2018 au siège de la CAF au Caire, a permis de tirer les principaux enseignements du déroulement des six mini-tournois, plus précisément d’échanger sur la prestation des équipes, le développement, la médecine, les médias mais aussi le marketing.

Les uns et les autres ont insisté sur la nécessité de développer ces compétitions avec le soutien des entraîneurs et des éducateurs.

“Ce fut une réunion réussie qui a confirmé le bien-fondé des changements apportés au mode de qualification des U-17. Le soutien de l’UEFA a été immense et positif pour le développement des joueurs et des entraîneurs impliqués dans le football des jeunes “, a déclaré Anthony Baffoe, secrétaire-général adjoint de la CAF.

L’UEFA était représentée par Jean-François Domergue, responsable du développement, Eva Pasquier, responsable des relations internationales et Olivier Doglia, responsable du développement de la jeunesse.

Pour rappel, le Cameroun fait partie des 8 pays qualifiés pour disputer la CAN U17 Tanzanie 2019. Les autres nations qui participeront également à la compétition sont le Nigeria, le Maroc, l’Angola, l’Ouganda, le Sénégal, la Guinée et la Tanzanie (pays hôte). Seuls le Nigeria (2001, 2007) et le Cameroun (2003), ont déjà remporté cette compétition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici