Enfoncé dans une crise depuis plusieurs semaines, le football camerounais cherche désespérément une issue favorable. Le boycott de la première journée de championnat par la majorité des clubs engagés le week-end dernier a poussé les acteurs de notre football à une médiation. C’est dans cette atmosphère que la réunion du comité ad hoc de réflexion sur l’avenir de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun s’est tenue cet après-midi au siège de la Fédération Camerounaise de Football. Pour le début des championnats, rendez-vous est pris pour ce samedi 2 février. Quant à l’Assemblée générale de la LFPC, il faudra attendre le 28 février prochain.

Très attendus, ces travaux du comité ad hoc de réflexion sur l’avenir de la Ligue aura donc permis d’apporter des solutions au football camerounais. Présidé par le 1er vice-président de la Fecafoot Alim Konate, le comité a pu fixer une nouvelle date de reprise des championnats. “Ces travaux se sont déroulés dans un climat exceptionnel, au-delà de toute espérance. Les différents acteurs du football ont su faire preuve d’un sens très élevé du devoir. Au terme de cette réunion, nous sommes arrivés à la solution qui est attendue par tout le peuple camerounais c’est-à-dire la reprise effective de nos compétitions la samedi 2 février 2019 aussi bien de Ligue 1 que de Ligue 2” confirme Alim Konaté à la presse à l’issue des débats.

Un autre point, tout aussi préoccupant, était celui de la date de tenue de la prochaine assemblée générale de la Ligue. Elle est désormais connue. L’assemblée générale se tiendra le 28 février prochain.“Je crois qu’on peut dire que la guerre est terminée. Nous relançons la compétition samedi 2 février par deux matchs qui lanceront les compétitions de Ligue 1 et Ligue 2. L’assemblée générale de la Ligue a été fixée au 28 février (…) Pour les clubs qui n’ont pas encore reçus les licences, la Fecafoot s’est engagée à donner toutes les licences d’ici samedi. La Fédération remboursera tous les clubs qui se sont déplacés lors de la première journée.” déclare le président Semengue. L’affrontement a donc laissé place à l’apaisement.

En outre, le comité ah hoca recommandé que le mécanisme d’accession et de relégation à la Ligue 1 et Ligue 2 soit maintenu tel qu’actuellement en vigueur dans les textes de la Fédération Camerounaise de Football. En d’autres termes, on reste sur le format de trois relégations et trois promotions.

En espérant que toutes ces résolutions permettront de revenir à l’essentiel c’est-à-dire le jeu et ses acteurs, la reprise des championnats s’annonce de nouveau épique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici