La Fédération de Football des Comores a saisi la FIFA vendredi 15 mars 2019 afin de demander de l’aide dans la procédure devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). 

Estimant que la CAF aurait dû exclure le Cameroun de la CAN 2019, les Comores ont saisi le Tribunal arbitral du sport. Si la réponse de la cour arbitrale se fait toujours attendre, la Fédération comorienne ne reste pas inactive. Alors que se profile, samedi, le choc entre les Lions Indomptables et les Cœlacanthes, la Fédération de Football des Comores a écrit à la FIFA pour se plaindre de ne pouvoir bénéficier d’une procédure gratuite devant le TAS. 

Comme nous l’apprend nos confrères de RFI, les Comores demandent notamment à l’instance internationale de l’aide pour payer leurs frais auprès du TAS. Les Comores ont donné une date butoir, le lundi 18 mars, à l’instance internationale. Reste à savoir si la FIFA a répondu favorablement à la demande de la Fédération Comorienne. En l’absence de soutien, la FFC « sera contrainte de se tourner vers les tribunaux ordinaires égyptiens », indique le courrier en question. Affaire à suivre, sachant qu’une mise hors-course du Cameroun remettrait le Malawi dans la course à la qualification : un nul face au Maroc, ce week-end, suffirait alors aux Flames pour décrocher la qualification.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici