LIC: Oyongo monte en puissance

1
539

Il a été l’un des atouts offensif du Cameroun lors du match nul (1-1) arraché face aux Coalacanthes des Comores, en délivrant la passe décisive du but égalisateur des Lions Indomptables à la 80ème minute. Ambroise Oyongo a permis aux siens d’éviter une défaite lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Bien installé sur le banc de touche de Clarence Seedorf à l’entame du match, Ambroise Oyongo fêtait  sa deuxième convocation chez les Lions Indomptables depuis sa rupture des ligaments du genou droit contractée lors de première journée des éliminatoires de la CAN 2019 lors du match Cameroun – Maroc (1-0).

Entré à la 65ème minute en lieu et place de Gaétan Bong, le « DJ de la tanière » comme il se fait souvent appelé à mis de l’ambiance sur le couloir gauche, inerte depuis le début du match. Présent lors des phases défensives en désamorçant toutes attaques initiées par les comoriens sur son côté, il a aussi été d’un grand apport offensif avec ses montées, ses débordements et ses centres dans la surface de Ali Ahamada, le portier des Coalacanthes. C’est ainsi qu’à la  80ème minute, il a bien suivi l’évolution du jeu et a réceptionné une passe de Franck Zambo Anguissa à quelques mètres du flanc gauche de la surface adverse. En un contrôle, il a pu orienter un centre précis au point de pénalty sur son coéquipier Stéphane Bahoken qui n’a eu besoin lui aussi que d’un contrôle, pour se retrouver face à face avec Ali Ahamada et inscrire le but d’égalisation pour les Champions d’Afrique en titre.

L’international camerounais n’a fait que confirmer sa forme actuelle puisqu’une semaine plutôt il donnait trois points à son club, Montpellier Hérault sur la pelouse de Reims (0-1) à l’occasion de la 4ème journée de Ligue 1. Cette prestation lui a valu d’être dans l’équipe-type.

A l’heure où des places de titulaire sont en jeu chez les Lions Indomptables, l’ex-défenseur de l’Impact Montréal a démontré au technicien hollandais qu’il peut compter sur lui pour les prochaines échéances qui attendent l’équipe nationale du Cameroun.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici