Heloise Mansuy of Lille and Michaela Abam of Pfc during the French Women Division 1 match between Paris FC and Lille on September 15, 2018 in Paris, France. (Photo by Aude Alcover/Icon Sport via Getty Images)

Après une victoire obtenue dans la douleur ce soir contre Fleury 91, l’attaquante du Paris FC s’est confiée au micro d’Allez Les Lions au sujet de sa première expérience avec les Lionnes indomptables du Cameroun.

La Coupe d’Afrique des Nations Féminine au Ghana était la grande attraction de cette fin d’année 2018. Les Lionnes ont terminé la compétition sur le podium (3ème), de quoi ravir Michaela Abam très confiante pour le futur. ‬La jeune joueuse a pu découvrir l’environnement de la sélection nationale, une grande première pour elle. ‪« La CAN Féminine ? Incroyable ! C’était la première fois que je venais en Afrique. Mes parents m’en parlaient mais je ne pouvais que l’imaginer. Je savais juste que c’était mes racines mais bon nous ne sommes pas seulement allés au Cameroun mais aussi en Côte d’Ivoire et au Ghana. C’est un autre monde. Je m’imaginais en train d’aller en Afrique un jour pour les vacances mais j’ai pu découvrir beaucoup de choses, savoir comment les choses se passaient. C’est indescriptible […] J’espère qu’on pourra aller plus loin à la Coupe du Monde. »

L’attaquante camerounaise est également revenue sur le match difficile de ce soir qui s’est tout de même soldé par une victoire du Paris FC lors du derby contre Fleury 91 (2-1). Une victoire précieuse qui permet au Paris FC de passer devant son adversaire du jour et de remonter ainsi à la 5ème place du classement. « Je pense que l’objectif était de prendre les 3 points. C’était un match important pour nous en vue de remonter au classement. On a fait un bon match et je pense que nous méritons la victoire » déclare la jeune camerounaise après la rencontre avant de poursuivre en évoquant le futur adversaire, l’ogre lyonnais. « Contre Lyon, ce sera encore un match difficile. Nous avons quelques semaines pour nous préparer même si certaines joueuses vont rejoindre leur équipe nationale. Nous devons travailler ensemble sur nos qualités. Lyon est une grande équipe donc ce sera un match très disputé. »‬

Enfin, ‪Michaela Abam a évoqué son adaptation à sa nouvelle vie en région parisienne, elle qui évoluait aux États-Unis la saison dernière. Six mois après son arrivée dans l’hexagone, l’attaquante est plutôt satisfaite « C’était un grand changement au niveau culturel et mental. Beaucoup de choses auxquelles je n’étais pas habituée. Avec les Sky Blue, je sortais de l’université donc je voulais juste jouer. Maintenant, avec Paris FC, j’ai envie d’améliorer ma technique, de progresser. Je me sens très bien ici jusqu’à présent. »‬

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici