Sans club depuis son départ du Jiangsu Suning en mardi dernier, Benjamin Moukandjo a profité de son temps libre pour participer à l’émission l’Expresso sur BeINSports.

Le Capitaine des Lions Indomptables du Cameroun lors du sacre au Gabon en 2017 était de passage à l’Expresso il y a quelques jours. Il a livré son sentiment sur l’épineux problème de primes au sein des équipes nationales. Benjamin Moukandjo a notamment été interrogé sur les exigences des joueuses camerounaises, qui disputent actuellement la Coupe du Monde féminine, en terme de primes. En effet, nos confrères de Journal du Cameroun évoquaient il y a une dizaine de jours un montant de 50 millions FCFA quand l’Etat du Cameroun n’en proposait que 15. L’attaquant camerounais est également revenu sur la parité homme / femme au niveau des primes « C’est dommage de le dire mais ça a toujours été comme ça. Je ne dis pas qu’il ne faut pas que les femmes aient le même salaire que les hommes, loin de là. Si ça peut changer, tant mieux. Bien sûr que je comprends leurs revendications. C’est légitime mais je pense que lorsqu’elles revendiquent, elles ne doivent pas forcément le faire par rapport aux hommes. Il faut revendiquer par rapport à la performance que vous avez faite. Lorsque vous vous qualifiez pour une Coupe du Monde, il y a forcément une prime qui est versée à la Fédération donc la prime doit être redistribuée. Par conséquent, je pense que la revendication doit aller dans ce sens là mais pas dans une optique de comparaison. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici