Anatole Abang à l'entraînement avec New York Red Bulls.

Anatole Abang a été convoqué par l’entraîneur du New York Red Bulls, Chris Armas pour le match retour comptant pour la finale des conférences MLS face à Atlanta qui s’est imposé lors de la première manche (3-0).

Ses statistiques sont les principaux arguments qui ont motivés sa convocation par Chris Armas pour la finale retour contre Atlanta. En effet, Anatole Abang a fait son retour aux Etats-Unis dans le championnat de deuxième division, USL dans les rangs de Red Bulls II. Alors qu’il ne restait que neuf journées au moment de son retour, l’attaquant camerounais a été titulaire six fois et a inscrit trois buts dans des rencontres décisives. Les rapports faits par le staff de la deuxième équipe à Chris Armas ont pousser ce dernier à venir assister à certains matches d’Anatole Abang. Satisfait de ce qu’il a vu, après les finales d’USL, il a fait monter l’ex-attaquant d’Astra avec l’équipe première de Red Bulls. Epoustouflant durant les séances d’entraînement et même pas pendant les matches amicaux de préparation des play-offs, Anatole n’a malheureusement pas joué de matches avec l’équipe première. Mais les données semblent avoir changées depuis la lourde défaite concédée face à Atlanta (3-0) au stade Mercedes-Benz lors de la manche aller de la finale des conférences MLS.

Désormais, Chris Armas cherche la solution offensive pour égaliser et remporter cette finale. La convocation de l’international camerounais auteur d’un bon retour dans cette équipe où il a fait ses premiers pas dans le professionnalisme, semble être un début de solution pour l’entraîneur principal des Red Bulls.

L’exploit devra être créé le vendredi 30 novembre 2018, jour du match retour de la finale des conférences  à New York. Il faut rappeler que pour accéder en finale des conférences, les coéquipiers d’Anatole Abang avait du faire une remontada en battant Colombus Crew (3-0) lors du match retour après qu’ils aient perdu lors de la manche aller (0-1). Cette fois la tâche est plus ardue car il y’a trois but à remonter et un quatrième à inscrire sans encaisser pour espérer soulever le trophée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici