L’aventure aurait pu bien commencer pour les Lionceaux du Cameroun. Exempts du premier tour des éliminatoires, les Lionceaux héritaient d’un “nouveau venu” dans l’univers du football jeune sur le continent africain, l’Ouganda, tombeur du Soudan du Sud (8-1 score cumulé) à l’issue du premier tour. Face à l’Ouganda, le match aller s’est achevé par une défaite des Lionceaux sur les installations de Cranes U-20 (1-0). Promettant de rectifier le faux pas de l’aller, les Lions U-20 se sont imposés à domicile (1-0) obtenant ainsi leur ticket pour le troisième et dernier tour à l’issue de la séance de tirs au but (5-4).

Après cette qualification, les Lions U-20 devaient se frotter aux Aiglons U-20 du Mali qui contrairement à l’adversaire du tour précédent est régulièrement présent lors des grands rendez-vous de football jeune en Afrique. Rendu à cent quatre vingt minutes de la qualification pour le rendez-vous nigérien, l’objectif pour Christophe Ousmanou et ses poulains était la qualification à tout prix. Les choses ne se passèrent pas comme prévu pour le sélectionneur et ses joueurs qui concédaient un match nul (1-1) au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. C’est au cours d’un match aller dominé en grande partie par les visiteurs que les Lionceaux ouvraient le score à la (60e) grâce à un auto-goal de Bambou Fofana, avant l’égalisation de El Bilal Toure, soixante secondes plus tard (61e).
Enthousiastes malgré le nul concédé à domicile, le sélectionneur des Lions Juniors demeurait optimiste. “Il y a le match retour, et nous comptons faire le maximum pour nous qualifier pour cette CAN”, déclarait Christophe Ousmanou après le match nul à Yaoundé. Malheureusement pour les Lionceaux, la manche retour prévu à Bamako fut la rencontre la plus difficile à gérer depuis le début de la campagne de qualification. Les Lionceaux ont été battus (3-0) au stade Modibo Keita par une équipe malienne “bien en place, rigoureuse dans le positionnement et disciplinée dans l’ensemble” peut-on entendre dire Franck Ferry Fomeyem, le capitaine des Lions Juniors, après la défaite. Avec cet échec, les Lionceaux disaient ainsi adieu à la prochaine CAN Juniors.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Veuillez insérer votre nom ici