Actualités

Pour plus de professionnalisme dans le football camerounais

La sortie en demi-teinte des clubs camerounais engagés aux joutes continentales devrait obliger les clubs à plus de sérieux dans la gestion. 

Le champion du Cameroun a assuré sa place pour le second tour des préliminaires de la Ligue des champions de la CAF dimanche en venant à bout de Matlama 1-0 à Garoua, après sa victoire 3-0 à aller. Dans le même temps, en déplacement à Antananarivo, le représentant du Cameroun en Coupe de la CAF s’est incliné devant Elgeco de Madagascar (1-0). Résultat : PWD de Bamenda n’ira pas plus loin que le premier tour préliminaire. Un bilan mitigé pour un football qui a longtemps dominé l’Afrique. 

Il est bien loin l’époque où le Cameroun dominait le football continental des clubs. La dernière victoire d’un club camerounais en coupe africaine interclub remonte à 1981. Union de Douala, avait alors remporté la défunte Coupe des Coupes. Il y a quelques années, le Cameroun avait encore quatre représentants aux joutes continentales : deux clubs en Coupe de la Caf et deux autres en Ligue des champions. L’élimination prématurée et répétée des clubs camerounais dans ces compétitions ces dernières années ont fait baisser la côte du Cameroun en indice Caf.

La situation des clubs camerounais s’est aggravée avec la mise en place par la Caf des licences. Un ensemble critères sportifs et administratifs qu’il faut remplir pour participer aux compétitions africaines interclubs. En d’autres termes, il est question d’opérer une rupture avec les pratiques jusque-là observées et qui ne contribuent pas à améliorer la compétitivité des clubs et du championnat.

Il S‘agit notamment de conduire à leur terme des réformes non encore abouties en ce qui concerne la mutation des clubs en société anonyme à objet sportif, l’acquisition de terrains d’entraînement, du paiement régulier des salaires et primes des joueurs, de la création des catégories jeunes au sein des clubs, pour ne citer que ceux-là. On comprend donc pourquoi moins de cinq clubs locaux seulement sur la vingtaine disposent d’une licence CAF, synonyme de certification

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !