Élite One : UMS de Loum peut compter sur Stéphane Éric Lobe - Allez Les Lions
Football local

Élite One : UMS de Loum peut compter sur Stéphane Éric Lobe

Troisième de son groupe et en course pour la qualification aux play-offs, UMS de Loum séjourne à Bandjoun, dans l’Ouest Cameroun, depuis jeudi dernier. Le club du Moungo affrontera Djiko FC, l’équipe locale pour le compte de la dernière journée de la phase régulière de MTN Elite One. Si le groupe d’Augustin Kamga a longtemps brillé par sa solidarité, il serait très malsain de ne pas souligner les performances de Stéphane Éric Lobe, le milieu de terrain du club de Pierre Kwemo que notre rédaction a eu le plaisir de rencontrer.

Natif de Douala, Stéphane Éric Lobe est depuis deux années déjà l’un des piliers de UMS de Loum avec le capitaine Jules Bertin Nguemaleu, Joseph Momasso ou encore de Roland Ngalle. Indispensable sous le règne d’Ernest Agbor l’an dernier, il l’a été encore plus au cours de cet exercice que ce soit sous les ordres de Ndoumbe Bosso ou d’Augustin Kamga, l’actuel entraîneur du club. Avec son style de jeu bien particulier, l’ancien pensionnaire de AS Futuro de Yaoundé a su s’imposer au sein d’une équipe donc le beau jeu n’est pas sa marque de fabrique. Son élégance, sa lucidité, sa finesse, son agilité, son intelligence et sa capacité à amorcer les attaques lui ont permis de disputer 15 matchs d’élite avec son club cette saison. Interrogé par nos soins sur sa facilité et son efficacité dans les deux surfaces, Lobe loue le travail et le pragmatisme : « J’ai tellement travaillé pour atteindre ce niveau. Avant, j’affectionnais le contact et les duels mais aujourd’hui, j’ai pris conscience de mes capacités et j’ai décidé de me tourner vers un autre style : la finesse » a t-il déclaré. Sentinelle de UMS, Lobe brille aussi par sa polyvalence. Il peut autant être utilisé devant la défense qu’en pointe basse (milieu offensif, ndlr). Pas très efficace face aux buts, celui qui se fait familièrement appelé «Pastore» ne s’est illustré que trois fois cette saison (3 passes décisives) ce qui lui a néanmoins valu une convocation pour le stage de préparation des Lions U23 en mars dernier. Guy Feutchine, le sélectionneur de ladite catégorie est sûrement tombé sous le charme de sa capacité à gérer les petits espaces, à organiser les attaques et de sa lucidité face au jeu. Une consécration que le numéro 6 de UMS n’oubliera certainement jamais : « Tout footballeur rêve un jour de porter le maillot de son équipe nationale. Je n’oublierai jamais les jours de stage que j’ai passé à Mbankomo car pour moi, c’était la récompense de mes sacrifices de tous les jours. Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de jouer car je me suis blessé mais je continuerai à travailler afin de revenir plus fort » dit-il en souriant.

À 21 ans, Éric Stéphane Lobe va certainement disputer un des matchs les plus importants de sa jeune carrière dimanche prochain. Face à ce challenge d’envergure, il promet de tout donner : « Pour dimanche face à Djiko, on va tout donner afin de s’imposer en attendant de connaître les résultats de nos concurrents directs » a t-il declaré. En cas de victoire et de contre performances de Coton ou Canon, UMS sera qualifié pour les play-offs et gardera toutes ses chances d’être champion du Cameroun au soir du 21 mai à Douala. Lobe de son côté, devrait normalement tenir sa place dans le 11 de départ des jaunes et bleues sauf cas d’indisponibilité de dernière minute.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !