Actualités

Guinness Super League : Quand Guinness Cameroun manque à ses engagements

Depuis le début de la saison, les Clubs attendent toujours l’appui financier promis par GUINNESS Cameroun, le sponsor-naming du championnat féminin de première division.

Comme la saison dernière, la GUINNESS Super League connait des turpitudes. Les clubs sont toujours en attente de leur quote-part relative au naming du championnat. Il s’agit d’une somme de 2 000 000 FCFA qui devrait être reversée aux clubs par l’entreprise sponsor du championnat avant le début du championnat. Or depuis le 17 avril dernier, date du démarrage de la saison, les présidents de club sont sans nouvelle de cet appui de GUINNESS Cameroun qui exploite sauvagement leur image en occupant toutes les surfaces visibles de leur maillot, durant les journées de championnat. La seule dotation reçue du sponsor, apprend-on, est celle liée aux équipements.

La situation devient encore plus grave quand on se penche du côté des joueuses. ces dernières avaient eu le sourire large quand GUINNESS Cameroun avait annoncé, à la fin de la saison dernière, la revue à la hausse de leur  » perdiem » qui devait passer de 25 000 FCFA à 50 000 FCFA. Beaucoup d’entre elles ont commencé à déchanter, ce d’autant que quatre mois après, elles attendent en vain un signe du sponsor comme la grossesse du chanteur  » Cirage  ». Mais Elles continuent de courir sous le soleil et la pluie avec les insignes sur leur maillot de l’entreprise brassicole à la couleur noire.

Canon filles de Yaoundé et Éclair FF de Sa’a à échafaud

Ayant tiré les leçons des difficultés de la première saison de la Guinness Super League, Canon FF de Yaoundé et Éclair FF de Sa’a ont voulu se prémunir des difficultés de trésorerie afin de ne pas exclusivement dépendre des sommes promises par le sponsor-naming du championnat, ils ont engagé des contrats de partenariat avec certaines structures qui figurent également sur leur maillot. Leurs actions, pourtant normales dans un championnat sérieux, sont vues d’un mauvais œil par GUINNESS Cameroun. Le sponsor y voit de la concurrence, alors que lui-même ne tient à aucun engagement vis-à-vis de ces clubs-là. Les deux clubs de la région du Centre ont reçu, le 25 mai 2022, des correspondances de la Ligue de football féminin visant à les convaincre de rompre leur engagement avec d’autres structures, mieux de retirer la présence d’autres marques sur leurs équipements. Malheureusement pour la LFFC , Canon FF de Yaoundé et Éclair FF de Sa’a ont opposé une fin de non recevoir argumentée, renvoyant la Ligue à plutôt s’atteler à faire pression sur GUINNESS Cameroun afin qu’elle tienne ses engagements. En réaction musclée, les deux clubs ont été incroyablement exclus des  » Guinnessico » une sorte de top match qui est diffusé sur une télévision locale. On est loin du rêve qu’a drainé l’arrivée du sponsor GUINNESS dans le football féminin Camerounais. L’entreprise brassicole tire le meilleur profit de son engagement avec la FECAFOOT en faisant la publicité de ses produits mais surtout en vendant la bière lors des rencontres majeures. Entre temps, les clubs se débrouillent pour jouer le championnat et entretenir les joueuses.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !