Actualités

Litige : le TAS approuve l’accord conclu entre Samuel Eto’o et l’AG de 2009

Credit photo : KENDJI ART PHOTOGRAPHY

Le Tribunal Arbitral du Sport vient de rendre un verdict cinglant au sujet de l’accord trouvé entre le président de la fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o et les membres de l’AG de 2009 qui avaient décidé de retirer leurs plaintes en annulation des élections à la FECAFOOT.

L’ancien Lion Indomptable, Samuel Eto’o, vient de marquer un point important dans sa bataille judiciaire pour sa légitimité à la présidence de la faîtière du football Camerounais. En effet, pour éviter l’annulation de son élection à la tête de la FECAFOOT, Samuel Eto’o avait conclu un accord avec plusieurs membres de l’AG de 2009 afin que ces derniers annulent leurs plaintes auprès du TAS. Cependant 17 membres de ladite Assemblée Générale de 2009 qui réclamaient l’annulation pure et simple des élections à la fédération avaient saisi le TAS pour se désolidariser de cet accord. Ils souhaitent bien évidemment que la procédure en annulation des élections suivent leur cours.

Le tribunal sportif basé en Suisse a donc tranché et rendu son verdict qui consacre et ratifie la convention conclue entre Samuel Eto’o et AG de 2009. En clair, le TAS reconnaît que l’AG de 2009 s’est rétracté dans sa démarche. Ainsi,  » Dit que la procédure arbitrale TAS 2021/A/8338 Fédération Camerounaise de football ( FECAFOOT) c Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC) et Henri Claude Balla Ongolo et Consorts est terminée et rayée du rôle du TAS », peut-on lire dans le verdict. Une victoire pour Samuel Eto’o et ses soutiens. Rappelons que la partie adverse peut également faire appel de cette décision du TAS.

Commenter

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !