Actualités

Samuel Eto’o dévoile les carences du contrat FECAFOOT – Coq Sportif

Dans une interview accordée à Canal 2 international mardi dernier, Samuel Eto’o a évoqué plusieurs sujets. Parmi les nombreux points évoqués, le président de la FECAFOOT est revenu sur le différend entre l’instance faîtière du football camerounais et le Coq Sportif. Après une décision rendue il y a quelques jours en faveur de l’équipementier français, Eto’o révèle qu’à sa prise de fonction, il a trouvé un contrat de 750.000 euros qui a ensuite été revue à la baisse de 50%, soit 375.000 euros. Une situation alambiquée à laquelle s’ajoute les retards de paiement et le non-respect du versement d’une partie des retombées des ventes de maillots à la FECAFOOT. 

Samuel Eto’o explique que les relations ont atteint le point de non retour lorsque LCS international lui a envoyé un mail stipulant  « suite à l’accord eu avec le Secrétaire Général, le paiement se fera en plusieurs tranches » avant d’ajouter que « Les joueurs ne voulaient pas. Ils m’ont dit président, vraiment trouvez-nous autre chose »Premièrement, la président de la FECAFOOT a précisé que le secrétaire général ne pouvait pas engager l’instance dans ses décisions. Deuxièmement, le CoQ Sportif, Samuel Eto’o a dénoncé l’indifférence du PDG du Coq Sportif durant les assises entreprises par l’exécutif de la fédération pour ouvrir un dialogue. Enfin, la qualité des maillots a été remise en question. Eto’o a conclu en précisant que « Il n’y a rien de personnel, c’est une question de business. Moi, j’ai besoin d’argent pour payer les salaires et développer le football camerounais ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !