Algérie : Rooney Wankewai accusé de faux

0
685

Rooney Wankewai pourrait bien se faire licencier du Mouloudia Club d’Alger. L’attaquant camerounais est accusé d’avoir produit une fausse attestation de joueur international camerounais pour pouvoir signer un contrat avec le club algérien.

Insatisfait par les performances de Rooney Wankewai depuis son arrivée en juillet 2019, le Mouloudia Club d’Alger souhaite résilier le contrat du joueur camerounais afin d’alléger sa masse salariale et pouvoir attirer un renfort offensif. Cependant, les deux parties peinent à s’entendre. Wankewai, qui est lié au club jusqu’en 2022, refuse de mettre fin à son contrat à l’amiable et exige le versement des 24 mois restants de son contrat. D’après El Moudjahid, il émarge à 10 000 euros par mois, une somme conséquente pour le club algérien qui cherche une solution pour s’en séparer depuis la fin du mois d’août.

Rooney Wankewai lors d’une interview

Il faut dire que l’attaquant camerounais n’aura pas réussi à convaincre au Mouloudia. Il n’a inscrit qu’un seul but lors de la phase aller du championnat. Il a fait l’objet d’un prêt à l’AS Ain M’lila en début d’année 2020 mais il continuait à toucher 800 000 dinars algériens par mois (soit environ 3 464 000 Francs CFA) du Mouloudia Club. Incapable de trouver un nouveau point de chute à son joueur, les dirigeants du club ont commencé à mener quelques enquêtes sur leur poulain.Ils se sont interrogés sur le statut de joueur international de Wankewai. A ce titre, le Mouloudia Club d’Alger a saisi la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) pour obtenir des éclaircissements. La réponse du secrétaire général de l’instance faitière du football camerounais, Benjamin Didier Banlock, ne s’est pas fait attendre. Dans une correspondance adressée au club algérien, ce dernier affirme que Rooney Wankewai ne figure dans aucune base de données du football camerounais « Nous avons l’honneur de vous confirmer que la copie d’attestation du joueur international camerounais Rooney Eva Wankewai est un faux document et ne se retrouve pas dans notre base de données ». Problème, la législation en vigueur en Algérie exige le statut d’international pour tous les joueurs étrangers souhaitant s’engager dans un club algérien. Une raison suffisante pour faire annuler le contrat ? Quoiqu’il en soit Wankewai Rooney s’est vu signifier une annonce de rupture de contrat d’après la presse algérienne. Il a d’ailleurs indiqué qu’il se réserve le droit de saisir les juridictions compétentes pour obtenir l’intégralité de ses salaires avant de quitter le club. De son côté, le Mouloudia Club d’Alger envisage également de saisir les autorités judiciaires.Affaire à suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici