Antoine Kombouare veut diriger une sélection nationale - Allez Les Lions
Lions Indomptables

Antoine Kombouare veut diriger une sélection nationale

Depuis l’annonce du non renouvellement du contrat de Rigobert Song Bahanag à la tête des Lions Indomptables, plusieurs noms ont été associé à sa succession. C’est le cas de l’entraîneur français Antoine Kombouare qui lui n’a pas caché son désir et sa volonté de devenir le sélectionneur dans une interview accordée au journal L’Équipe.

À peu près deux semaines après l’annonce de la non prolongation du contrat de Rigobert Song Bahanag à la tête du Cameroun, le poste de sélectionneur des Lions Indomptables est toujours vacant. Depuis lors, une kyrielle de noms a été associée à la succession du double champion d’Afrique 2000 et 2002. C’est aussi le cas du technicien français de 60 ans Antoine Kombouare.

Il est titulaire d’un Diplôme d’Entraîneur Professionnel de Football (DEPF) obtenu en 2006 aujourd’hui appelé Brevet d’Entraîneur Professionnel de Football (BEPF). Il s’agit là du plus haut diplôme d’entraîneur en France. Le natif de Nouméa en Nouvelle-Calédonie a une expérience de 20 ans sur les bancs de touche principalement acquise en France dans les clubs tels que : Strasbourg, Valenciennes, Paris-Saint-Germain, Lens, Nantes… Il a également été entraîneur en Arabie-Saoudite au sein du club Al Hilal lors de la saison 2012-2013. Habitué à la vie en club, Antoine Kombouare se dit aujourd’hui prêt à vivre une aventure avec une sélection nationale en vue de satisfaire un de ses rêves qui est celui de participer à une Coupe du Monde en tant que sélectionneur. L’ancien coach nantais a alors déclaré que : « J’ai 60 ans. Jusqu’à cet âge, j’étais club, mais maintenant, en fonction du projet qui se présentera, j’ai fait la bascule. S’il y a une équipe nationale, je suis prêt. Un de mes objectifs est de participer à une Coupe du Monde en tant que sélectionneur. Ce serait sympa de vivre cela, d’avoir un pays derrière soi. Il ne faut pas se mentir, il y a six sept ans, j’ai eu des propositions de sélections africaines mais j’ai refusé, je voulais continuer à vivre le quotidien… D’ailleurs, la sélection, c’est plus dur, il y a plus de pression des médias, des supporters, des politiques. Je sais l’importance d’avoir du travail, je peux aller partout, je suis allé en Arabie saoudite il y a plus de dix ans (Al-Hilal en 2012-2013, ndlr). J’irai où on me proposera du travail » a-t-on lu dans son entretien accordé à l’Équipe.

Antoine Kombouare qui a réfuté l’idée d’une sélection il y a quelques années semble dorénavant prêt à endosser le costume de sélectionneur. Lui qui est très souvent appelé en sapeur pompier dans les clubs pour des situations de maintien, il pourrait peut-être être l’homme de la situation pour le Cameroun en grand chantier de reconstruction pour sa sélection nationale.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !