Avantage A Domicile : Youonvop Merveille, une passionnée de football soutenue par sa famille

0
103
Merveille Youonvop, gardienne de but de Canon FF

Passionnée de football depuis sa tendre enfance, Merveille Youonvop a su transformer la réticence de ses parents pour la pratique de cette discipline en soutien permanent qui lui a permis d’être la gardienne principale de la section féminine du mythique Canon de Yaoundé.

Des débuts truffés d’obstacles

Agée de 19 ans aujourd’hui, Merveille Youonvop a développé une passion pour le football depuis sa tendre enfance. C’est par le truchement de son frère aîné qu’elle déambule sur les terrains de football en l’absence de ses parents. Ces derniers n’appréciaient pas le fait que la petite Merveille joue avec les garçons, lui demandaient tout le temps d’arrêter et de se consacrer uniquement à ses études. Ils conditionnent la pratique du football à l’obtention de son baccalauréat. « Pour mes parents, le football devait me rendre délinquante et ils craignaient que j’abandonne l’école. Mon père me boudait. Mais je lui désobéissais et je partais m’entraîner. Mon papa a compris avec le temps que malgré ses efforts pour me dissuader, je n’avais qu’une rêve : devenir footballeuse pro. Il m’a demandé de faire d’abord l’école. ». Après l’obtention de son diplôme, elle intègre une équipe de football féminin. Ce fut une expérience particulière pour elle car dans son quartier elle n’avait joué qu’avec des garçons. Pour la première fois elle allait évoluer avec des filles. Ce qui devait être une partie de plaisir pour la jeune apprentie s’est transformée en une véritable épreuve. Elle devait se frotter à des filles qui étaient entraînées, suivies, et structurées dans la pratique du football. Elle a voulu abandonner à plusieurs reprises mais elle a tenu bon grâce au soutien de ses parents qui ont finalement cédés à son obstination pour le football.

Merveille a tout de même bénéficié d’un Avantage à Domicile ce qui lui a permis de persévérer

Ayant remplie la condition fixée par son père à savoir obtenir son baccalauréat, ses parents ont commencé à lâcher du lest progressivement. Sans totalement l’encourager, ils ne lui empêchaient plus d’aller aux entraînements ou aux matches. Merveille se souvient que le second évènement qui avait favorisé le soutien de ses parents c’est sa première convocation en sélection nationale militaire. « J’étais à la maison avec mon père. Nous avons suivi mon nom à la radio. Il était tellement fier et c’est à partir de ce moment qu’il a résolument décidé de me laisser vivre mon rêve de devenir footballeuse. » nous confie la joueuse. Ces deux évènements ont été les déclencheurs du soutien familial. Son père s’est mis à suivre très souvent ses performances et celles de son équipe. Ce dernier lui avait même offert sa première paire de godasse pendant que sa mère encore un peu réticente lui donnait néanmoins des conseils de temps à autre.

Avec le soutien familial, tout devint possible

Après avoir longtemps bataillée pour obtenir le respect et le soutien de ses parents, la jeune Merveille a des ambitions plein la tête. Entre l’envie de rendre ses parents encore plus fiers, l’ambition de devenir la gardienne titulaire de la sélection nationale de sa catégorie, et celle de signer un contrat dans une équipe européenne, la jeune gardienne de but nous assure qu’avec le soutien qu’elle reçoit de sa famille elle va y arriver. « Ce sont mes parents qui me donnent la force de rêver. Grâce à leur soutien je peux mieux me concentrer pour atteindre mes objectifs ».

Pour mademoiselle Youonvop, l’arrivée de Guinness Cameroun dans le football féminin est venue également booster cette discipline. « Et depuis l’avènement de Guinness, nous avons plus de visibilité. En plus, nous gagnons mieux notre vie. Ce que Guinness et les clubs nous donnent à la fin du mois nous permette de mieux nous concentrer sur le football. Parce qu’avant, il fallait jongler entre le football et petit job au quartier pour pouvoir payer le taxi chaque jour d’entraînement. »

Guinness, A consommer avec modération

Interdite aux personnes de moins de 21 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici