Lions Indomptables

Cameroun – Ouzbékistan : Découvrez les notes des Lions

Pour son premier match de préparation avant la Coupe du Monde, le Cameroun s’est incliné (2-0) face à la modeste équipe de l’Ouzbékistan. Une défaite qui n’augure pas des lendemains meilleurs pour les Lions Indomptables qui devront affronter la Corée du Sud dans quelques jours. Notre rédaction, vous propose les notes du match de l’équipe camerounaise.

ANDRÉ ONANA : 5,5/10

Il a passé un match tranquille. Auteur d’une double parade sur la première grosse offensive des ouzbeks, le gardien de l’Inter Milan ne pouvait néanmoins rien faire sur l’ouverture du score concédée par le Cameroun. Il aura su se montrer à son avantage en effectuant quelques arrêts décisifs et en participant au jeu comme à son habitude. Toutefois, il est de nouveau impuissant sur le deuxième but des Ouzbeks.

NICOLAS NKOULOU : 3/10

Pour son premier match avec les Lions Indomptables depuis 2017, le défenseur central de Aris Thessaloniki s’est loupé face à l’Ouzbekistan. Fautif sur le premier but encaissé par le Cameroun, il a montré des signes de fébrilité qui peuvent s’expliquer par son manque de rythme en club.

JEAN CHARLES CASTELLETTO : 3/10

Loin des performances auxquelles il nous a habituées, le défenseur du FC Nantes est passé à côté de la rencontre. Il va être remplacé à la pause par Christophe Wooh.

ENZO EBOSSE : 5/10

Titulaire pour la première fois avec les lions indomptables, le défenseur de l’Udinese a fait bonne impression. Il s’est montré fort dans la récupération et juste techniquement. Il fait partie de ceux qui ont gagné des points durant cette rencontre.

CHRISTOPHE WOOH : 4/10

Entré en jeu en lieu et place de Castelletto, le défenseur du Stade Rennais a joué un rôle important en seconde période. Il a notamment été rigoureux dans les duels, ce qui lui a permis d’effectuer plusieurs récupérations et d’entailler deux actions. Toutefois, il est à l’origine de la perte de balle qui conduit au deuxième but ouzbek.

NOUHOU TOLO : 4/10

Utilisé dans un rôle de piston gauche, le latéral des Seattles Sounders était en grande difficulté durant toute la partie. Oppressé par Eldor Shomurodov, il n’a quasiment rien apporté sur le plan offensif. Défensivement, il a été un peu plus à l’aise mais ça reste insuffisant.

FAI COLLINS : 4,5/10

Peu en vue en première mi-temps, il s’est lâché en deuxième période. Entre ses multiples remontées offensives et ses replis défensifs, il n’a pas pu donner la passe décisive qui aurait changer l’issu de la rencontre.

GEORGES MANDJECK : 3/10

Le retour de Georges Mandjeck en équipe nationale ne s’est pas passé comme prévu. Le milieu de terrain de Nea Salamina n’a pas pu apporter la sérénité qu’on lui reconnaît. Entre des passes ratées et des fautes à répétition, il a terla rencontre avec un carton jaune.

OLIVIER NTCHAM : 6.5/10

C’est le joueur qui aura gagné des points tout au long de cette rencontre. Important à la récupération et très bon à la relance, le milieu de Swansea aura géré le milieu de terrain en taille patron. Il va créer des décalages entre les lignes pour ses coéquipiers et aider un Mandjeck quasi absent à l’organisation du jeu. Une grosse performance qui pourrait mettre la pression à Rigobert Song lors des futurs échéances des Lions Indomptables.

BRYAN MBEUMO : 3,5/10

Le joueur de Brentford aura été sur tous les coups lors des phases offensives camerounaises. Néanmoins, sa prestation n’aura pas été salutaire tant il tergiversait balle au pied. Ses décisions n’auront pas été les bonnes.

MOUMI NGAMALEU : 03/10

Rien ne lui aura réussi ce matin. Ses multiples remontées offensives auront été vaines.

VINCENT ABOUBAKAR : 3.5/10

Esseulé en attaque, le capitaine des Lions Indomptables va être avalé par la défense ouzbek. Malgré ses prises d’initiatives en seconde période et quelques occasions, il n’a toujours pas retrouvé ses aptitudes qui lui ont permis de terminer meilleur buteur de la dernière CAN.

KUNDE MALONG : 5/10

Auteur d’une très bonne entrée, il a été généreux dans les efforts. Teigneux dans un rôle box too box, il a été autant important sur les coups défensifs qu’offensifs comme l’atteste sa frappe qui passe à quelques centimètres de la cage ouzbek. Une entrée remarquable pour le joueur de l’Olympiakos.

ONANA JUNIOR / KEVIN NKOUDOU / JEAN PIERRE NSAME / DARLIN YONGWA (Non noté)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !