CAN Cameroun 2021: les clés de la victoire selon Arnaud Djoum

0
417
Arnaud Djoum, Champion d'Afrique 2017.

Effectué le 17 août dernier au cours d’une cérémonie riche en émotions, le tirage au sort de la CAN Cameroun 2021 a livré l’ensemble des combinaisons de la phase de groupe de la compétition. Le Cameroun, pays hôte, est logé dans le groupe A aux côtés du Burkina Faso, de l’Ethiopie et du Cap-Vert. Parmi les multiples réactions, on compte celle du lion indomptable Arnaud Djoum. Ce dernier a donné son point de vue à la suite de ce tirage. Joint au téléphone, le Champion d’Afrique 2017 a évoqué la groupe du Cameroun, les clés de la victoire, se réjouissant au passage de ce que le pays de Roger Milla organise pour la deuxième fois de l’histoire la plus prestigieuse compétition continentale.


Allez Les Lions (ALL) : Le Cameroun est dans le groupe A aux côtés du Burkina Faso, l’Ethiopie, le Cap-Vert. Comment trouvez-vous ce groupe ?


Arnaud Djoum (AD) : « C’est un groupe équilibré. On va jouer contre 3 équipes avec un bon niveau. C’est vrai que le Cameroun et le Burkina peuvent être considérés comme leaders du groupe, mais le Cap-Vert et l’Ethiopie ne viendront pas en figurant. On va devoir jouer avec beaucoup de concentration et de rigueur pour pouvoir gagner ces matches. C’est un groupe à notre portée. Les autres équipes ont aussi des groupes équilibrés avec de très belles affiches comme Nigéria – Egypte ou encore Côte d’Ivoire – Algérie. Au-delà de l’aspect évènementiel, nous vivrons certainement une très belle compétition sur le plan sportif. »


ALL : Le Burkina et le Cap-Vert ont souvent ont souvent été des adversaires qui ont donné du fil à retordre au Cameroun que ce soit en amical ou alors lors de phases finales. Pensez-vous que la donne sera différente cette fois à domicile ?


AD : « Le Burkina et le Cap-Vert sont des équipes un peu difficiles, c’est normal, parce que se sont des équipes physiquement prêtes. Elles ont des joueurs qui évoluent en Europe ou ailleurs, mais on est au Cameroun. On est les favoris de cette compétition. On doit tout faire pour pouvoir gagner. On a l’avantage de jouer à domicile. Avec le travail, les qualités des joueurs de notre effectif et le bon staff technique dont nous disposons, je crois qu’on a tout ce qu’il faut pour remporter ces matches. »


ALL : Selon vous quelle sera l’équipe la plus difficile à jouer dans ce groupe ?


AD : « Difficile à dire l’équipe qui sera la plus difficile dans le groupe. Il suffit de regarder leur parcours pendant les éliminatoires pour comprendre qu’on a à faire à de bonnes équipes. Pour moi, il n’y a pas vraiment équipes plus faciles à jouer que d’autres. Il faudra être concentré, parce que parfois, on peut penser que l’équipe qui a le moins de gros noms sera le maillon faible, mais au final elle se révèle être un adversaire complexe. »


ALL : Vous avez une grosse expérience sur le continent africain avec vos deux CAN que vous avez déjà joué dont une remportée. Comment aborde-t-on ce type de compétition ?


AD : « On aborde ce genre avec compétition avec beaucoup de concentration, de détermination. Il faut d’abord bien se préparer, parce que la préparation d’une compétition est très importante pour former un groupe solidaire. On a l’avantage que le staff technique maîtrise le groupe et a fait un bon travail depuis le début. Et après, lorsqu’on entame la compétition avec un bon état d’esprit, et avec des supporters qui vous poussent, on a suffisamment d’énergie pour pouvoir faire une grosse entame de CAN. Notre ambition sera d’aller le plus loin possible pour faire honneur à notre peuple. »

ALL : En tant que camerounais, qu’est-ce que cela vous fait de savoir que le Cameroun va organiser la CAN après toutes les débats qu’il y a eu autour de la question ?


AD : « Ça me fait plaisir, ça fait chaud au cœur. C’est ce qu’on attendait depuis longtemps. Savoir que notre pays accueillera l’Afrique est une fierté incalculable. D’ailleurs j’ai des coéquipiers en club et des amis qui me disent qu’ils ont hâte de venir au Cameroun pour vivre cette CAN. Avec l’illustration du CHAN en janvier dernier, on est sûr à 100% que ça va bien se passer. Je suis très excité à l’idée d’être là-bas, je travaillerai encore plus dur, car c’est quelque chose de spécial, pour ma famille, tous mes proches. Je félicite toutes les autorités étatiques et tous les partenaires du Cameroun qui ont contribuer à ce que cela soit possible. On va tout donner, on va jouer au pays, pour que tout le monde soit content. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici