La Ligue D’ Égalité s’installe dans le panorama national en conclusion de sa 3e édition - Allez Les Lions
Actualités

La Ligue D’ Égalité s’installe dans le panorama national en conclusion de sa 3e édition


Le premier championnat de football au Cameroun pour les filles de moins de 17 ans est devenu une référence par la qualité de son organisation et ses activités formatrices complémentaires.

La troisième saison de la « Ligue D’Égalité » s’est terminée avec beaucoup d’attente et d’enthousiasme dans la ville camerounaise de Yaoundé, où une multitude de personnes attirées par le premier championnat de football du Cameroun destiné aux filles de moins de 17 ans a voulu se retrouver, pour connaître le vainqueur du tournoi.


Ce projet, lancé en février 2022 par la FONDATION LALIGA et l’ONG Petrichor, vise à offrir aux filles et aux jeunes femmes de la région centrale du Cameroun la possibilité de faire partie d’un championnat officiel de football, tout en profitant de tous les aspects et apprentissages qu’implique le sport. 384 joueuses réparties dans 8 clubs locaux, et divisées en 3 catégories d’âge (moins de 13 ans, moins de 15 et moins de 17) ont su représenter leurs communautés dans cette ligue qui leur est si chère ; où au-delà de promouvoir la pratique du sport pour les femmes, l’objectif est de promouvoir l’égalité dans le football grâce à un espace sûr et un environnement de formation.


Pour sa troisième édition, la « Ligue D’Égalité » a également inclus dans son programme annuel d’activités une section « Mini-Stars », destinée aux filles entre 8 et 12 ans, et dont l’objectif principal est de faciliter des apprentissages spécifiques au football, dans le but de faire partie du projet à l’avenir. Au total, 584 filles et jeunes femmes ont participé à ce programme depuis octobre au niveau des activités sportives. De plus, différents cours d’anglais ont été dispensés pour aider les participantes dans leur développement personnel et professionnel. Par ailleurs, d’autres types de formations académiques sur le leadership et les valeurs du football ont été menées, impliquant 27 femmes entraîneurs. Enseignées par des instructeurs de la FONDATION LALIGA selon la méthodologie « Valeurs pour gagner » ces formations ont reçu un accueil très positif de la part des participantes, qui ont apprécié la qualité de leurs contenus.


La clôture de la saison sportive a coïncidé avec la visite institutionnelle d’Aintzane Encinas, directeur de la FONDATION LALIGA et Ambassadeur LALIGA, et Pablo Malavé, chargé de projets socio-sportifs de la FONDATION LALIGA, qui ont pu mettre en place différentes sessions de formation et ateliers pour les participantes du projet pendant quelques jours.
Tous deux accompagnaient Tresor Penku, directeur de LALIGA Afrique et Georges Remadji, délégué LALIGA au Cameroun lors d’une conférence de presse avec l’ambassadeur d’Espagne au Cameroun, Ignacio García Lumbreras, au cours de laquelle ils ont souligné le grand impact que ce projet a parmi la population du Cameroun, ainsi que l’intérêt qu’il suscite dans les pays limitrophes.

« Nous sommes fiers de participer au développement du sport et d’avoir un impact sur la jeunesse à travers le football. La « Ligue D’Égalité » est un exemple de collaboration, de professionnalisme et du pouvoir du sport pour faciliter le changement social. Offrir des opportunités à des centaines de filles est né d’un rêve et est devenu une réalité », a déclaré Tresor Penku.
« Cette initiative est le début d’un mouvement vers un avenir basé sur l’égalité, les opportunités et le professionnalisme. Nous sommes honorés d’apporter notre contribution pour offrir des opportunités aux jeunes femmes du Cameroun », a déclaré Paul Dreisbach, président de Petrichor.
« Cette ligue est la preuve que les filles camerounaises veulent jouer au football. Nous leur donnons des opportunités qu’elles n’avaient pas auparavant, et en même temps, nous leur donnons également une formation très intéressante qui peut leur ouvrir des portes vers l’emploi, avec une palette de valeurs très intéressantes pour le développement de la communauté, comme la camaraderie, la tolérance et le leadership », a conclu Aintzane Encinas.
Parmi les nombreux impacts et réussites de ce projet, citons cette joueuse qui a été appelée au sein de l’équipe nationale U17 du Cameroun et qui a représenté son pays lors des matchs de qualification au Uganda International Challenge.

Concernant la FUNDACIÓN LALIGA
Fondée en 1993 et pionnière dans le domaine du football professionnel, la FUNDACIÓN LaLiga est une entité culturelle privée, avec sa propre personnalité juridique, à but non lucratif, constituée à l’initiative et par accord unanime de l’Assemblée Générale de LALIGA. Son objectif principal est de centraliser l’action sociale de LALIGA et de promouvoir les stratégies de responsabilité sociale de ses clubs et fondations, en favorisant la coopération entre eux et en multipliant le pouvoir de transformation sociale du football pour construire une société plus juste, inclusive et égale. Actuellement, il existe 36 fondations liées aux 42 clubs qui forment LALIGA. De plus, la Fondation organise la première ligue au monde pour les footballeurs handicapés mentaux : LALIGA GENUINE.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !