Lions Indomptables : des nouvelles d’Arnaud Djoum

0
279

Convoqué en vue des confrontations contre le Malawi et la Côte d’Ivoire, comptant pour les première et deuxième journées des éliminatoires de la coupe du monde « Qatar 2022 », Arnaud Djoum n’a pas pu rejoindre la tanière. La raison est une blessure légère à la cheville contractée en club. Selon les médecins de son club, le lion indomptable sera sur pied dans deux semaines.
Interrogé par notre réaction sur sa situation physique, le lion Indomptable a été également questionné sur la nouvelle direction qu’il a donné à sa carrière, exposant les paramètres qui ont conduit à son choix et sa décision de revenir vers l’Europe et plus précisément à Apollon Limassol.


Allez Les Lions (ALL) : Il y a quelques semaines, vous vous êtes engagé pour deux saisons avec Apollon Limassol. Comment vous sentez-vous au moment où vous rejoignez cette nouvelle équipe ?


Arnaud Djoum (AD) : « Je me sens bien. Je suis très content d’avoir signé ce contrat avec Apollon Limassol. Je suis très excité, je vais tout donner pour cette nouvelle expérience. »


ALL : Qu’est-ce qui vous a motivé à vous engager avec Apollon Limassol ? L’équipe nationale a t-elle était un facteur de votre prise de décision ?


AD : « Ce qui m’a motivé c’était de rentrer en Europe, c’était retrouver un championnat aussi compétitif et retrouver aussi ma famille. C’était un facteur très important dans ma prise de décision. Il faut dire qu’Apollon a un très bon projet, c’est un club qui joue pour les titres, c’est un club qui a des visées sur les compétitions UEFA telles que la Ligue des Champions et la Ligue Europa. »  


ALL : Y a-t-il eu d’autres clubs qui vous ont contacté ?


AD : « J’ai eu plusieurs clubs qui étaient intéressés par moi en Arabie Saoudite, en Turquie et même dans les Emirats. J’ai dû faire le choix de Limassol surtout à cause du projet que la direction du club me proposait. » 

ALL : Comment s’est déroulé le transfert d’Al Raed pour Apollon Limassol ? 

AD : « Le transfert s’est bien passé. Les dirigeants d’Al Raed ont compris ma décision de partir. Ça s’est fait assez facilement. J’ai passé de belles années à Al Raed. Je remercie d’ailleurs le président, le staff, les joueurs et le public qui ont été très chaleureux avec moi. Mon agent et conseiller Karim Falcon a joué un très grand rôle pour que le transfert se passe très bien. Ses conseils avisés et son sens de la diplomatie ont été d’un apport important tant avec les dirigeants d’Al Raed qu’avec ceux d’Apollon Limassol. »  


ALL : Qui est Karim Falcon ? Et quelle relation entretenez-vous avec ce dernier ?


AD : « Karim Falcon est mon conseiller et en même temps mon agent. J’ai une très bonne relation avec lui. Au-delà de tout ce qui est transferts et négociations de contrat, il m’aide également pour tout ce qui est de la gestion de mon patrimoine et il me conseille dans mes investissements immobiliers et autres. C’est quelqu’un de très important. Il fait beaucoup de choses pour moi et m’aide à organiser ma vie après carrière. »  

ALL : Al Raed vous gagniez beaucoup d’argent et vous faisiez de bonnes prestations avec le club. Pourquoi n’avoir pas prolongé ? 


AD : « Tout se passait bien en Arabie Saoudite. Sportivement j’étais épanoui j’ai fait de belles prestations pendant ces deux années, je gagnais beaucoup d’argent. Le club aurait voulu me garder mais je devais me rapprocher de ma famille et le projet d’Apollon m’a séduit. »


ALL : La CAN aura lieu dans quelques mois au Cameroun, pensez-vous être plus compétitif pour faire partie des joueurs qui disputeront cette compétition à domicile ? En avez-vous discuté avec le sélectionneur avant de vous engager à Limassol ?


AD : « Apollon Limassol est l’un des meilleurs clubs ici à Chypre. Il côtoie régulièrement les compétitions européennes. A partir du moment je suis compétitif dans ce genre de club, je suis toujours prêt à jouer pour l’équipe nationale. Etant en Europe, on peut avoir une meilleure visibilité sur mes performances comparées à si j’étais resté en Arabie Saoudite. Avec ça, j’ai toutes les chances d’être compétitif et ainsi aider notre équipe nationale avec les échéances qui nous attendent, notamment la CAN au Cameroun, ou encore les éliminatoires de la Coupe du Monde. »


ALL : Au-delà de l’aspect sportif, quels sont les paramètres qui entrent en ligne de compte au moment où vous prenez la décision de partir de Al Raed pour Apollon Limassol ?


AD : « Il y a beaucoup de paramètres qui entrent en jeu au moment de prendre une telle décision. Quand on évoque le niveau et les ambitions d’Apollon Limassol, la sélection nationale du Cameroun, c’est clair que l’aspect sportif prime. Mais j’ai aussi pensé à ma famille et même à des projets d’avenir. » 

ALL : De quels projets parlez-vous ? Pouvez-vous nous en dire plus ? 


AD : « Pour ce qui est des projets, je vous en parlerai très bientôt (Rires). » 


ALL : Vous faites votre retour en Europe après avoir passé deux ans en Asie. Pensez-vous que vous que la réadaptation sera facile pour vous ? 

AD : « Je suis resté quelqu’un de très compétitif. En Arabie Saoudite, j’avais un staff technique européen donc je ne serai pas dépaysé. Ayant déjà joué en Europe par le passé, l’adaptation sera aisée. De plus je fais attention à mon état physique en permanence. Je vais tout donner pour être encore plus compétitif. »


ALL : A 32 ans, votre CV affiche un parcours bien rempli. Quels sont vos objectifs sur le plan personnel et avec votre nouvelle équipe à ce jour ?


AD : « Mes objectifs c’est de retrouver la haute compétition. J’ai quelques titres à mon actif, ce serait bien d’en gagner encore. Je vais tout donner pour amener ma nouvelle équipe à atteindre les objectifs que sont le championnat et une qualification pour une compétition européenne. J’ai également à cœur de contribuer aux victoires de notre sélection nationale dans toutes les compétitions dans lesquelles elle est engagée notamment la CAN et les éliminatoires du mondial. » 


ALL : Après 2 ans sous la tunique de Al Raed, quel souvenir gardez-vous de ce club et du championnat saoudien ?


AD : « J’ai passé deux belles années à Al Raed. C’était très enrichissant sur tous les plans. J’ai découvert une nouvelle culture, un nouveau championnat. J’ai appris beaucoup de choses. La première année on a réalisé la meilleure performance de l’histoire du club. C’était que du bonheur. Je remercie toute la famille Al Raed et je leur souhaite du bonheur pour la suite. »


ALL : Merci Arnaud


AD : Merci à vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici