Lions Indomptables : Joyskim Dawa, pour quoi faire ?

0
713

Dans un groupe où la concurrence est serrée entre Michaël Ngadeu, Jean-Claude Billong, Jean-Charles Castelletto, Jérôme Onguéné et Harold Moukoudi, les multiples convocations de Joyskim Dawa en sélection nationale du Cameroun soulève des interrogations.

Les analystes camerounais de football sont au moins d’accord sur un fait : Joyskim Dawa n’apporte aucune valeur ajoutée à la défense de l’équipe nationale du Cameroun. Ses dernières apparitions avec les Lions Indomptables ne cessent de le prouver. Le joueur de 25 ans manque d’expérience. En dépit de son gabarit d’ogre et sa bonne relance, il manque de vivacité. Logique. Depuis le début de sa carrière en effet, Joyskim Dawa n’a évolué que dans des clubs (et championnats) de seconde zone. Passé par l’US Avranches en National, Monaco B, Gil Vicente au Portugal, le FK Mariupol en Ukraine et Valmiera en Lettonie, le Camerounais n’a jamais réussi à exploser.

Clubs de seconde zone

Ses mauvais positionnements ont souvent causé des sueurs froides dans son camp. Illustration : face à la Guinée Bissau, à l’occasion de la première journée de la CAN 2019. Ce soir-là, Joyskim Dawa, bien qu’aligné au poste de latéral, avait de la peine à se retrouver. Le natif de Colombes en France a même failli être dangereux… pour son équipe. Le joueur a déçu l’encadrement technique de l’époque, qui décidait alors de ne plus l’aligner à aucun autre match.

Pourtant, Joyskim Dawa est presque régulier en sélection nationale. Après une apparition le 17 novembre 2019 au Rwanda, lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021, il a réussi l’exploit de faire son retour dans la tanière les 4 et 8 juin 2021, lors de la double confrontation amicale avec le Nigeria. Entré en jeu à la 84e minute du premier match, il était ensuite titulaire dans le couloir de la défense (60 minutes jouées) au second match.

Sans club, Joyskim Dawa fait partie des 32 présélectionnés en vue des éliminatoires du Mondial prévus en septembre contre le Malawi et la Côte d’Ivoire. Un choix d’Antonio Conceiçao qui surprend. La défense des Lions indomptables étant déjà assez garnie en joueurs de qualité. Entre Jean-Claude Billong (Benevento), Michaël Ngadeu (La Gantoise), Jean-Charles Castelletto (Nantes), Jérôme Onguéné (RB Salzburg) et Harold Moukoudi (AS Saint-Etienne), difficile de justifier la présence de Joyskim Dawa dans ce groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici