Mireille Tchengang, nouveau challenge et toujours aussi ambitieuse

0
474

Quelques jours après avoir quitté le Paris Saint-Germain pour s’engager deux ans avec l’ASJ à Soyaux, Mireille Tchengang a livré ses premières impressions à notre rédaction. La joueuse camerounaise de 18 ans est très ambitieuse et a hâte de montrer ses qualités au plus haut niveau. 

1- Quel est votre premier sentiment après votre signature dans votre nouveau club, Soyaux ? Quelles sont les motivations qui vous ont poussées à signer à Soyaux et pas ailleurs et quels sont vos objectifs avec le club cette saison ?

Mon premier sentiment est évidemment la joie. La joie de commencer une nouvelle aventure au haut niveaux. Ma première vraie récompense d’un travail acharné.

Les motivations qui m’ont poussées à signer à Soyaux et pas ailleurs sont que le club m’a vraiment montrer qu’il était intéressé par mon profil. Mes objectifs avec le club cette année c’est déjà de faire  une belle saison avec mes coéquipières, de bonnes performances, d’être une joueuse importante pour l’équipe en apportant mes qualités et d’être dans le classement des 6 premières en D1 Akerma avec mon équipe.

2- Pourquoi ne pas être resté au PSG ? Le projet ne vous convenait pas ? Le PSG vous a t’il proposé un contrat professionnel ?

En toute sincérité le PSG ne m’a finalement pas proposé de contrat pour plusieurs raisons mais je quitte mon club formateur avec positivité.

3- Avez-vous des regrets après avoir quitté votre club formateur si jeune ? Espérez-vous revenir dans le futur ?

Non, absolument aucun regret. Dieu a tracé ma destinée donc je la suis tout simplement. J’ai passé 6 belles années là-bas j’ai appris énormément de choses. J’ai grandi maintenant je suis prête à montrer ce que je vaux. Je ne sais pas de quoi est fait demain… mais si plus tard j’ai une proposition, ça reste quand même mon club formateur, le club où j’ai grandi donc ça serait forcément un oui.

4- Cela fait un moment que l’on ne vous a pas vu avec la sélection camerounaise notamment en raison du COVID, vous pensez encore à la sélection ? Pensez-vous que le fait de jouer à Soyaux vous permettra de vous imposer à l’équipe nationale dans les prochaines années ?

Oui oui, ça fait maintenant un an que j’ai fait mon apparition avec l’équipe première. Le temps passe si vite […] Je pense que footballistiquement c’est clair qu’on me verra plus souvent. On pourra voir mon style de jeu. Ma manière de jouer etc… Comme j’ai dit j’entre dans le haut niveau et je suis prête. J’espère beaucoup revenir en équipe nationale du Cameroun car ça reste mon choix de cœur mais maintenant je ne suis pas le coach on verra par la suite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici