Dany Edems Gobina : “Chez les filles, c’est un peu plus compliqué”

0
142

Dany Edems Gobina est l’entraîneur qui suit les Lionnes actuellement au Championnat d’Afrique des Nations de tennis de table. Alors que les Camerounaises n’ont pas encore gagné de match en équipe, il évoque la source de ces différentes difficultés.

Pensez-vous que dans cette phase d’équipe, le Cameroun a une chance de médailles ?

“Je puis vous dire que tout part de la préparation et puis, dans la structure. Si vous avez des structures et une meilleure préparation, on peut dire que, vous avancez. Mais nous avons une structure qui est devenu un magasin, mais il faut respecter tout le monde, c’est la hiérarchie, c’est l’employeur qui a réquisitionné ça, pour un but patriotique. C’est la hiérarchie, on me peut rien faire, on va attendre le temps où ça va s’ouvrir et puis, il y a la période de travail qu’on nous accorde. J’ai par exemple passé des stages externes pendant une semaine et après, j’ai passé des stages internes 2 semaines, mais la période n’est pas très bonne et tout le monde sort du Covid et puis on fait du mieux, pour que les enfants aient de la matière. Nous connaissons comment ça se passe à l’extérieur, vous même vous connaissez le niveau international, on ne peut pas dire que nous sommes les derniers, mais on fait ce que nous pouvons, pour que nous ne soyons pas ridicule.”

Pourquoi les Lionnes sont à la traîne ?

“Chez les filles, c’est un peu plus compliqué, parce que nous avons en majorité des filles, des responsables qui ont des responsabilités. Je puis dire que le tennis de table est une discipline spécifique, si les bases sont faussées, le reste ne va pas suivre, du coup, on tâtonne un peu avec les filles. On ne peut pas faire de la magie, j’ai essayé de les travailler pendant 3 semaines comme je le disais tantôt, mais moi personnellement, je n’attendais pas un résultat meilleur que ça. Mais j’attendais voir comment elle devaient s’exprimer face aux autres, j’ai constaté, mais il faut qu’on continue de travailler tout simplement.”

Qu’est-ce qui manque?

” je parlais tantôt des bases techniques, parce que c’est à partir d’une base technique que tu peux donner une stratégie à un enfant, à une fille. Mais si les bases techniques sont faussées, c’est très compliqué.”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici