Actualités

La carrière de Modeste Mbami en images

Modeste M’Bami, mort ce samedi à l’âge de 40 ans, a joué dans plusieurs clubs en France. Le Camerounais avait fait le bonheur de Sedan, du PSG et de l’OM avant de terminer sa carrière au Havre.

Été 2000 : Modeste M’Bami, pas encore 18 ans, revient des JO de Sydney avec une médaille d’or olympique autour du cou remportée avec le Cameroun.

Après un début de carrière à Douala, au Cameroun, M’Bami débarque en France. C’est à Sedan, comme ici en 2002 avec Patrick Regnault, qu’il se fait connaître sur les terrains de l’élite.

Lors de la saison 2002-2003, il ne peut empêcher les Sedanais de terminer 19es et d’être relégués.

En 2003, Modeste M’Bami dispute la Coupe des Confédérations avec le Cameroun en taille patron. Les Lions indomptables s’inclinent en finale face aux Bleus de Thierry Henry (0-1), quelques jours après le drame vécu en demi-finale avec la mort de Marc-Vivien Foé.

Cet été 2003, Modeste M’Bami quitte les Ardennes pour rejoindre le PSG.

La saison 2003-2004 du PSG se termine notamment par une victoire en Coupe de France. Le Camerounais soulève ici le trophée après la victoire en finale face à Châteauroux (1-0).

Vahid Halilhodzic utilise souvent le milieu de terrain camerounais. Le PSG terminera la saison 2003-2004 à la deuxième place de la Ligue 1.

En 2006, le PSG remporte à nouveau la Coupe de France et Modeste M’Bami, ici au premier plan, peut à nouveau savourer avec ses coéquipiers.

Après trois saisons dans la capitale, M’Bami débarque à l’OM.

Sa première saison marseillaise se conclut par une deuxième place en Ligue 1.

Sous les ordres d’Eric Gerets, Modeste M’Bami regoûte en 2008-2009 à la Ligue des champions avec l’OM. Les Marseillais ne sortiront pas de la phase de groupes, devancés par Liverpool et l’Atlético.

M’Bami quitte l’OM en 2009 pour Almeria, en Espagne. Il y restera deux saisons.

Après des expériences en Chine, en Arabie saoudite et en Colombie, le milieu de terrain originaire de Yaoundé repose ses valises en France, au Havre. Il effectue deux saisons en L2 avant de raccrocher les crampons, en 2016.

Source : L’Equipe

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !