Lions Indomptables

Lions indomptables : la difficile équation de persuasion d’Hugo Ekitike

Le jeune attaquant Franco-camerounais de Reims est la révélation de Ligue 1, cette saison. Ce grand espoir de 19 ans est programmé pour jouer avec les Bleus. Les Camerounais devront néanmoins s’activer pour le récupérer.

Hugo Ekitike ne cesse de faire parler de lui. Pour un joueur qui découvre la Ligue 1, il affiche des statistiques très flatteuses : 9 buts en 22 matchs. Au vu de ses performances avec son club de Reims, il est annoncé par les spécialistes comme un grand espoir du football français. Surtout que le jeune homme a pour modèle Kylian Mbappé, la star française qui a aussi le sang camerounais qui coule dans ses veines.

« Il n’était pas programmé pour éclore aussi vite« . Les mots sont de Franck Chalençon, entraîneur en N2 au stade de Reims. Non, personne n’avait anticipé que la dernière bombe du foot français exploserait à Reims. « On ne s’attendait pas à ce qu’il soit aussi haut aussi vite mais il a saisi sa chance« , complète l’entraîneur rémois.

Hugo Ekitike, qui né d’un père camerounais et d’une mère française,  est à l’image du joueur qu’il est : précoce, rapide et qui sent les coups. C’est ainsi qu’en l’espace d’une demi-saison, il est devenu l’attaquant le plus efficace d’Europe.  

Si la France du foot a appris à prononcer et orthographier ce nom, seul palindrome de L1, c’est qu’Ekitike a su forcer son destin. A Reims, on connaissait son talent mais pas encore son appréhension du très haut niveau.

A 18 ans, alors qu’il entrait déjà dans la rotation de l’équipe première à Reims, il décide de signer en prêt le Vejle Boldklub, au Danemark. En plus de rejoindre un nouveau pays et un nouveau championnat après avoir fait toutes ses gammes dans son cocon rémois, il fait le choix d’une équipe où le développement des jeunes est bien secondaire derrière l’objectif maintien.

Il voulait jouer pour grandir. C’est un homme transformé qui est revenu à Reims. Aujourd’hui toutes les grandes écuries d’Europe et le Cameroun veulent l’arracher, mais la pépite à choisir de progresser dans son club formateur. Et qu’en est-il de sa carrière internationale ?

Le Cameroun, éliminé de sa Can par l’Egypte, en demi-finale, devrait entamer son chantier de construction. Et cela passe inévitablement par le recrutement des binationaux. Le sélectionneur des Lions, Antonio Conceiçao et surtout le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o, grâce à son aura, devront lancer une véritable opération de séduction pour attirer les binationaux.

Pour le cas d’Hugo Ekitike, la tâche s’annonce immense. Il faudra être méticuleux et patient afin de persuader tout son entourage (son père et son agent) en présentant un projet sportif fiable. Avec une attaque vieillissante, composée des joueurs trentenaires (Vincent Aboubakar,  Choupo-Moting, Stéphane Bakoken, Toko Ekambi), le Cameroun devrait convaincre le longiligne (1m90) attaquant de Reims qu’il incarne l’avenir des Lions

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top
Powered by Live Score & Live Score App
error: Ce contenu est protégé !