CAN 2021 : Patrice Motsepe rassure les Africains

0
227

Le président de la CAF a entamé ce 20 décembre une visite de travail au Cameroun. Face à la presse à l’aéroport et au Stade d’Olembe il a dissipé tous les doutes qui planent encore sur l’organisation de la 33ème édition de Can. Patrice Motsepe devrait être reçu en audience par le président de la République du Cameroun, Paul Biya ce mardi 21 décembre.

D’entrée de jeu, Patrice Motsepe a écarté toute éventualité d’un report de la Can. Arrivé très tôt ce matin à Yaoundé, à la surprise générale, en compagnie de son premier vice-président Augustin Senghor et de Samuel Eto’o, le président de la CAF a lors d’une brève déclaration au salon d’honneur de l’aéroport de Yaoundé- Nsimalen rassuré les derniers sceptiques.

«Nous sommes très clairs en ce qui concerne notre engagement à faire de la CAN un succès au Cameroun», a déclaré à la presse Patrice Motsepe. La semaine dernière, l’Association européenne des clubs (ECA) avait menacé de ne pas libérer les joueurs internationaux pour la CAN, s’inquiétant du protocole sanitaire de l’épreuve sur fond de pandémie.

Des propos rassurants, et suffisants pour convaincre le comité exécutif de la CAF, pas parvenu à se mettre d’accord  dimanche à Doha, au Qatar, d’acter définitivement le maintien de la compétition ? Dans la lettre datée de samedi et adressée à Eto’o Samuel, nouveau président de la Fecafoot  pour annoncer la visite de Motsepe, le secrétaire général de la CAF, Véron Mosengo-Omba, se montre en tout cas très explicite et réitère la motivation de l’instance à «travailler ensemble pour réaliser, malgré les doutes de certains, la plus belle CAN jamais organisée à ce jour».

A noter que cette visite survient alors que se répand la rumeur insistance d’une annulation ou d’un nouveau report de la compétition phare du football sur le continent en raison de la pandémie de Covid-19 et surtout des pressions des clubs européens. Patrice Motsepe, le président de la CAF, doit rencontrer le président camerounais Paul Biya ce mardi 21 décembre au Palais de l’Unité. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici