CAN 2021 : quatre nouveaux joueurs chez les Lions

0
474

En prélude à la 33ème édition de la Can, le staff technique des Lions indomptables a présélectionné 40 joueurs, parmi lesquels quatre nouveaux : Enzo Ebossé, Sacha Boey,  Kevin Sony et Jeremy Ebobisse. Du fait de la pandémie du Covid-19, la Caf a décidé d’allonger les effectifs des joueurs par équipe lors de la Can à 28, au lieu de 23 comme par le passé.

La liste des joueurs camerounais présélectionnés pour la Can 2021 est passée presque inaperçue. Cette actualité ayant été absorbée par l’élection de Samuel Eto’o à la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Si le coach des Lions indomptables Antonio  Conceiçao  fait majoritairement confiance à l’effectif qu’il a fait tourner  pendant les éliminatoires de la Can et de la Coupe du monde, l’on peut noter néanmoins la présence de quelques nouveaux venus dans la tanière.

Pendant les récents matchs de l’équipe fanion du Cameroun, notamment lors du match aller face à la Côte d’ivoire, les couloirs défensifs se sont montrés défaillants. A la recherche donc des latéraux performants, le staff technique des Lions a pu convaincre le Franco-camerounais Enzo Ebossé (22 ans), de changer de nationalité sportive.

Blessé au genou droit (déchirure des ligaments croisés) en début de saison dernière (23 octobre 2020) avec son club d’Angers, Enzo Ebossé, qui est passé par Amiens et Lens, a renoué avec les stades il y a deux mois, disputant notamment les trois derniers matchs de championnat de Ligue 1, avec son club d’Angers.

Passé par les catégories de jeunes de l’équipe de France, son dossier de naturalisation est en cours de finalisation à la Fifa. Né d’un père camerounais et d’une mère française, nul doute que son changement de nationalité passera comme une lettre à la poste. Latéral gauche solide et technique très prometteur, il devra lors du regroupement des Lions prouver qu’il a les atouts pour disputer la CAN.

Situation presque similaire pour Sacha Boey (21 ans). Un autre Franco-camerounais, passé par toutes les catégories jeunes en France, qui évolue à Galatasaray en Turquie. Blessé depuis deux mois, lors d’un match d’Europa League, il vient à peine de renouer avec les entraînements collectifs. Formé à Dijon en France, ce jeune latéral droit tonique a montré qu’il est un joueur d’avenir, si jamais il est épargné par les blessures.

Quant à Kevin Soni, il est né à Douala, au Cameroun le 18 avril 1998. L’ancien international junior (Can U20, en 2017) est en forme au bon moment, en Grèce, où il évolue désormais. Auteur d’un doublé et deux passes décisives, le 27 novembre dernier, lors de l’écrasante victoire de son club d’Asteras face à l’Atomitos (6-2), ses performances ont fini par sonner dans les oreilles d’Antonio Conceiçao.  

Avant de déposer ses valises en Grèce, Kevin Soni a été formé aux Girondins de Bordeaux. Après quelques apparitions avec son club formateur en Ligue 1 en Europa Ligue,  il est prêté à Pau Fc, en Ligue 2, lors de la saison 2016-2017.  Puis, il migre en Espagne, où il rejoint le Girona Futbol Club. Ne parvenant pas à s’imposer, le jeune meneur de jeu va être prêté successivement à l’Espanyol Barcelone, Villareal et le Celta Vigo.

Jeremy Ebobisse est le moins connu des 40 joueurs  présélectionnés pour cette 33ème édition de la Can. Il est né en France (14 février 1997) d’un père  camerounais et d‘une mère malgache. Le véloce attaquant évolue aux  Earthquakes de San José en Major Super League. Vainqueur du championnat de la zone Concacaf des moins de 20 ans en 2017 avec l’équipe des USA, son dossier de changement de nationalité sportive devra également passer par la Fifa.

Il a été convoqué une fois par l’équipe fanion des USA, lors du match amical Etats-Unis-Panama, disputé le 30 janvier 2019. Ce jour-là, malgré le succès des  siens 3-0, il s’était montré timide techniquement. Encore loin du niveau international, sa convocation en équipe du Cameroun est une grande surprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici