Management: des camerounais rachètent les parts d’un club autrichien

0
2366

Ivo Chi, patron de la société camerounaise Smart Sports Investment, en collaboration avec Wilfried De Happi viennent de racheter des parts du club autrichien de troisième division Kufstein FC. 


Après Gilbert Kadji qui fut l’un des premiers camerounais à être propriétaire d’un club européen, notamment le FC Sion (de 1998 à 2000), il a fallu attendre 21 ans pour voir des camerounais intégrer le top management d’un club européen. En effet, la collaboration entre la société camerounaise Smart Sports Investment d’Ivo Chi et Wilfried De Happi a abouti au rachat de 50% des parts du club autrichien de troisième division Kufstein FC. Ainsi, la collaboration camerounaise devient co-propriétaire du club avec tous les privilèges qui vont avec le statut. En plus d’être des actionnaires, Smart Sports Investment et son partenaire apporteront une expertise au club dans les aspects généraux de l’administration et même dans les aspects techniques. De ce fait des pans comme ceux du  recrutement des joueurs et du personnel, la politique technique du club… seront de leur apanage. 

Un projet, un objectif pour Kufstein FC
La nouvelle coloration que prend l’équipe dirigeante de Kufstein FC avec l’arrivée de la collaboration camerounaise s’accompagne de nouvelles ambitions. Smart Sports Investment et son partenaire entendent d’ici trois saisons faire monter l’équipe autrichienne en Bundesliga, équivalent de la première division. Pour y arriver, ils s’évertueront à professionnaliser le club, à le structurer davantage. 

Kufstein FC, un pont entre le Cameroun et l’Europe
Ngwat Mahop, Moumi Ngamaleu, Michaël Cheukoua, ils sont nombreux, ces footballeurs camerounais qui ont débuté en pro dans le championnat autrichien ou qui y ont fait carrière. On peut même citer le cas l’international camerounais Idrissou Mohamadou, qui a évolué au sein de Kufstein FC dans les dernières heures de sa carrière lors de la saison 2018-2019. Ainsi donc, l’Autriche est un championnat relativement abordable pour les footballeurs sortis tout droit du Cameroun. Il a certes des exigences mais constitue un bon incubateur de talents. On a pu voir un footballeur comme Oum Gouet qui partait d’Apejes de Mfou (Cameroun) pour aller directement intégrer l’effectif de Rheindorf Altach (Autriche) en tant que titulaire. Après 4 ans passés dans ce championnat, il vient d’être transféré du côté de la première division belge au sein du KV Mechelen. 

Avec l’arrivée d’Ivo Chi et de Wilfried De Happi au sein du directoire du club autrichien, on peut s’attendre à ce qu’encore plus de footballeurs africains en général et camerounais en particulier se retrouvent de ce côté du vieux continent. Kufstein se positionnerait comme un véritable tremplin pour les jeunes footballeurs camerounais et africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici