UFC : Francis Ngannou transpire la confiance avant d’affronter Ciryl Gane

0
599
Francis Ngannou, Champion du Monde UFC

Le combattant camerounais a été interrogé par French Savagery sur plusieurs aspects concernant la préparation du combat contre Ciryl Gane. Au terme de cet entretien, on peut se rendre compte que Francis Ngannou sans trop parler de lui est confiant, presque certain de sa victoire prochaine mais reste tout de même sur ses gardes face au talent de son adversaire.

Le 22 janvier 2022, l’univers des sports de combat connaîtra son premier évènement marquant avec l’opposition Francis Ngannou vs Ciryl Gane. Dans la catégorie poids lourd de l’UFC, ces deux combattants aux parcours pas très long mais suffisamment élogieux vont combattre l’un pour conserver sa ceinture de champion du monde et l’autre pour obtenir ladite ceinture. Ce combat qui pourrait être pour le champion du monde Francis Ngannou un affrontement difficile sur le plan psychologique étant donné que Ciryl Gane reste invaincu à ce jour, semble ne pas l’être. Confiant, Ngannou pense que l’invincibilité de Gane est un manque d’expérience. « Que l’adversaire soit invaincu, ça ne veut rien dire. Je pense qu’être invaincu veut dire qu’il a un manque d’expérience. Il n’a pas toute l’expérience, perdre un combat est aussi un apprentissage. Ainsi quand tu l’as vécu, tu comprends certaines choses. Alors, je pense que c’est comme ça et j’ai déjà affronté des combattants invaincus dans le passé. Ce ne sera pas la première fois, je sais ce que c’est. Que tu sois invaincu ou pas, quand tu entres dans la cage et qu’ils la ferment, c’est juste entre toi et ton adversaire et plus rien ne compte à ce moment là. »

Pour l’enfant de Batié, Ciryl Gane ne pourra pas éviter les affres de ses coups. Selon lui, le français n’aura qu’une seule alternative pour éviter de souffrir trop longtemps. « Peut-être en allant à terre, parce que je sais et il le sait aussi, je sais mettre les gens à terre. Ca doit être ce qu’il voulait dire par là. Il dit que Francis sait comment il va gérer sa puissance… En allant à terre, voilà comment il va éviter ma puissance d’après mon expérience. »

Alors que la confiance dégouline de la bouche de Francis Ngannou, le champion du monde est certain que l’oppositon sera l’une des plus belles à grâce à son statut mais surtout grâce au talent indéniable de son adversaire. « Le 22 janvier va être une grande soirée, entre Ciryl et moi, parce que malgré toute la promotion de ce combat qui est très bonne, tu ne peux pas ignorer son talent, c’est un bon gars avec beaucoup de talent. C’est un bon prétendant, c’est un bon compétiteur. Je suis le prédateur, je suis le champion donc c’est une très bonne opposition et ce dont je suis sûr, c’est que les gens vont voir un bon combat avec probablement un beau KO pour le finir, mais ça va être un bon combat. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici